Faire le menu de la semaine : la méthode pour (enfin) alléger ta charge mentale.

« On mange quoi ce soir ? » C’est LA question qui nous prend le plus la tête au quotidien !

Tu sais, ce truc qui rentre direct dans notre charge mentale, ce fléau de notre époque.

Pour ma part, c’est un sujet qui me rendait vraiment zinzin ! J’ai donc décidé de m’y attaquer sérieusement il y a quelques années.

Je n’ai rien inventé d’extraordinaire, mais j’ai mis au point une méthode pour faire le menu de la semaine qui fonctionne vraiment bien au quotidien dans notre famille.

Et comme je suis trop sympa, je te partage ma technique de ninja pour alléger ta charge mentale, mieux la répartir dans ton couple et faire des économies !

Oui, parce qu’en prime, je t’explique comment on a réduit de 30 % notre propre budget courses chez les Mojo !

C’est parti !

faire les menus de la semaine.

Faire le menu de la semaine : on commence par un petit bilan !

Avant de faire le menu de la semaine, je t’invite à commencer par faire le bilan de tes placards.

Tous les placards et de façon exhaustive (c’est-à-dire de manière complète et détaillée !).

Placards à épicerie, sucré, salé, conserves … Oui, aussi le congélateur ! Et bien sûr, on n’oublie pas le frigo !

Tu peux d’ailleurs en profiter pour coller un mémo sur ton congélateur avec tout ce qu’il contient. Ça te permettra de ne pas oublier ce qu’il y a tout au fond ! Tu sais le fameux « ah, mais on avait du rôti de porc au congel en fait ! ».

Note tout.

La première fois, je suis honnête, ça sera assez long. Tu vas évidemment te rendre compte qu’il y a beaucoup de choses dans ton placard.

Tu risques même de trouver des aliments périmés (tu sais les épices que tu n’utilises qu’une fois tous les 3 ans !).

Commence donc par jeter ce qui n’est plus bon, et note à part ce qu’il faut consommer rapidement.

En faisant ce tour des placards, écris également toutes les idées de plat qui te viennent immédiatement à l’esprit en vrac.

Planifier les menus de la semaine.

C’est le moment de planifier les menus de la semaine pour toute ta famille.

Pour cette étape, je te conseille de t’équiper un peu pour mieux t’organiser.

Un planning de menu de la semaine vierge.

C’est un tableau que tu remplis et que tu gardes chaque semaine. Il en existe des modèles effaçables pour ne pas jeter ton menu chaque dimanche. C’est à toi de voir.

Pour ma part, j’utilise un menu vierge que je glisse dans une pochette plastique transparente. Chaque semaine, on écrit sur cette pochette nos repas de la semaine au feutre à tableau blanc. On efface chaque dimanche et on refait les menus !

Un agenda familial.

Astuce simple, mais c’est quand même pratique de savoir qui est là, et quand !

On peut organiser les menus en sachant quand il va falloir être rapide, quand on a le temps de cuisiner et combien nous serons à table.

Personnellement, Mr Mojo et moi avons chacun un google agenda et ils sont toujours partagés, comme ça on sait toujours quand on peut prendre des rdv, qui rentre tard etc… Et ça aussi c’est une vraie source d’allégement de la charge mentale.

Un classeur de recettes.

Pour l’inspiration (et éviter de rester 20 minutes devant un menu vide), je te recommande vraiment d’avoir un classeur avec toutes tes recettes fétiches au même endroit.

Mine de rien, entre trouver une idée et se rappeler sur quel site on a vu telle recette, ça prend tellement de temps ! Et du temps, on en souvent peu. Sans compter, l’effort que ton cerveau doit faire pour se souvenir de cette (fichue) recette !

Alerte charge mentale !

C’est la même histoire pour ta recette de ta glace à la banane… Tu sais, celle que tu fais tout le temps, mais dont ton conjoint ne connaît pas la recette.

BAM, dans le classeur, dispo pour tous !

Et hop un peu de charge mentale qui se répartit…

Une liste de ce qu’il y a dans tes stocks.

Comme ça, tu peux directement utiliser les ingrédients que tu as déjà à la maison pour organiser les repas de la semaine.

Tes premières idées de repas.

Tu sais, celles que tu as notées en faisant l’inventaire de ton stock…

Celles que tu as eues en tête immédiatement !

Avec tout ça, tu peux commencer à remplir ton menu de la semaine sans prise de tête !

Faire les menus de la semaine

Mes 10 astuces pour faire les menus de la semaine.

Histoire de t’aider encore davantage, je te partage toutes mes astuces pour faire les menus de la semaine !

Côté produits et stock.

#1. Passe les produits « urgents » (à DLC/DLUO courte) en premier.

#2. Maximise l’utilisation des produits que tu as déjà (pense aux économies !).

#3. Ne pars jamais (au grand jamais !!) en course (même si tu fais un drive depuis chez toi) sans liste de courses !

Fais la liste des courses en fonction de ce qu’il te manque uniquement. C’est la meilleure solution pour éviter les tentations, et les achats inutiles (ceux justement que tu as retrouvés périmés au fond de ton placard !).

#4. Une fois par mois par exemple, essaie de faire le menu uniquement avec des produits de tes placards. C’est ce qui t’aidera à faire descendre tes stocks. Il te suffira de compléter tes recettes en achetant quelques produits frais. Ce dont tu pourrais avoir besoin pour accommoder. C’est une vraie clé pour faire baisser le budget des courses. Et ça force ta créativité !

#5. Fais aussi régulièrement des repas de restes.

Côté organisation, charge mentale et partage des tâches.

#6. Embarque au maximum ton conjoint dans cette méthode. Chez nous par exemple, souvent, il y en a un qui vérifie dans les placards, et l’autre qui planifie. On discute, on échange les idées et on remplit notre menu de la semaine ensemble.

#7. Affiche le menu des repas bien en vue de tous, sur le frigo par exemple. Voilà comment bannir complètement la question « qu’est ce qu’on mange ce soir ? » chez toi ! C’est affiché, et donc la responsabilité est partagée par tous les membres du foyer (en âge de s’en occuper et de lire le tableau évidemment !).

#8. N’oublie pas le plaisir et la flexibilité. Si finalement, un soir, vous mangez à l’extérieur et que ce n’est pas prévu dans ton menu de la semaine, ce n’est pas grave, on décale !

#9. Mets des repas « faciles » et que tout le monde aime les soirs « compliqués ». C’est-à-dire, ceux où le timing va être chaud, ceux où les enfants seront crevés par les activités extrascolaires ou encore où il n’y aura que l’un de vous pour gérer devoir/douche/repas/dodo.

Force et honneur à toi si tout ça tombe en même temps ! (on est ensemble !).

#10. Quand tu cuisines, optimise ! Je ne parle pas du batchcooking qui est vraiment une technique à part entière.

Mais pour beaucoup de plats, faire une double dose ne demande aucun effort supplémentaire. Tu pourras ainsi congeler la dose supplémentaire. Ou bien, tout simplement, en faire le repas du lendemain.

Ça n’est pas du tout un problème de manger deux jours d’affilée la même chose !

Faire les menus de la semaine : pour aller plus loin.

 

Bien sûr, ne te mets pas de pression inutile ! Prendre de nouvelles habitudes ça prend du temps !

Au début, vous allez peut-être cafouiller, et il y aura des loupés… Mais l’important, c’est de ne pas perdre de vue l’objectif.

D’ici quelques semaines, les menus seront planifiés, et tu n’auras plus à y penser tous les soirs après le travail. Le budget courses sera aussi beaucoup mieux maîtrisé.

Et si tu galères avec tout ça, ne t’inquiète pas, je suis là pour t’aider : je peux t’accompagner étape par étape pour mettre en place ces nouvelles habitudes efficacement chez toi. Tout en respectant tes contraintes et tes priorités !

Pour une transition vers un mode de vie plus sain et plus léger réussi, fais toi accompagner et profite des résultats rapidement.

Faire les menus de la semaine
Faire les menus de la semaine
Faire les menus de la semaine

Hey !

Je suis Morgane, boosteuse d’écologie.

Sur ce blog, je partage mon chemin et celui de ma famille vers une vie plus simple, plus saine, plus alignée avec nos valeurs écologiques !

Les catégories

Zéro-déchet

Éco-parentalité

Minimalisme

Maison

Alimentation

Cosmétiques 

Réflexion