L’entretien du linge au naturel

Juin 29, 2021 | Maison | 0 commentaires

Comme je vous en ai déjà parlé , nous faisons nous-même notre lessive. Et pour le reste de l’entretien du linge, c’est toujours naturel et presque zéro déchet. Et même avec un bébé, un enfant et les tâches qui vont avec sur les vêtements, tout baigne depuis 6 ans!

nos alternatives aux produits industriels

Pour empêcher le linge blanc de devenir gris : percabonate baby !

2-3 cuillères à soupe de percarbonate de soude directement dans le tambour, pour les machines de blanc à 40°C minimum (sinon le percarbonate ne s’active pas). Attention le percarbonate de sodium est un produit naturel mais pas inoffensif, lavez-vous les mains après utilisation. 

De temps en temps, je fais aussi des bains de percarbonate pour raviver un bon coup  le blanc du linge

  • Soit en laissant tremper plusieurs heures, voire une nuit le linge (lingettes pour le change, couches lavables, mouchoirs, torchons, draps, etc…) dans une grande bassine avec de l’eau très chaude (chauffée à 100°C à la bouilloire) et du percarbonate

  • Soit en lançant une machine à 60°C ou 90°C avec une dose de lessive habituelle, et une double dose de percarbonate. 
entretien linge naturel

Avant les enfants je ne détachais pas, mais ça c’était avant ! 

Détacher au naturel

Si on veut se passer de l’étape de détachage, il n’y a pas 36 solutions, et les industriels l’ont bien compris : il faut forcer sur les détergents puissants, et donc irritants et nocifs pour la peau, la biodiversité etc… 

Je détache donc régulièrement avec au choix: savon de Marseille, savon d’Alep ou savon au fiel de bœuf. (J’ai prévu de fabriquer prochainement mon propre savon détachanat, affaire à suivre !)

Petit aparté: le savon au fiel de boeuf est un savon à base de savon (héhé) et de bile de boeuf: riche en acides (qui dispersent les graisses) et en substances lipoïdiques (qui dissolvent les colorants) qui possède les propriétés d’un excellent détachant naturel. Et oui, naturel n’est pas toujours glamour !

Je les prends bien sûr tous en format solide, ça ne coûte pas grand chose et ça dure très longtemps. Autre avantage, on peut facilement les emporter en vacances. 

La technique? Faut frotter ma brave dame! La bonne vieille huile de coude est notre amie ici! Je mouille la tâche, je frotte le savon dessus, je fais mousser, je frotte encore… Et bien souvent je ne rince pas, je mets dans la machine comme ça. J’ajoute ma lessive maison, un peu de percarbonate si c’est une lessive de vêtements clair et voilà! 

Petite astuce on ne peut plus naturelle: certaines tâches partent grâce au séchage au soleil. Incroyable n’est-ce pas? Je n’y croyais pas trop non plus jusqu’à ce qu’il m’arrive plusieurs fois de râler (un peu) en étendant un lessive et en constatant une tache récalcitrante sur un body par exemple car j’avais oublié de détacher à la main… et puis quelques heures plus tard quand tout est sec, pouf, plus rien! Magique non ?

détacher au naturel

Le nettoyage de la machine à laver:

1 ou 2 fois par an on verse un litre de vinaigre blanc  dans le bas à lessive et 2-3 cuillères à soupe de bicarbonate de soude dans le bac à lessive et on lance le programme le plus long et le plus chaud possible, à vide. Et voilà! 

Nous le faisons aussi avec le lave-vaisselle, plutôt une fois par mois. 

bicarbonate et vinaigre

Au sujet de l’adoucissant

1 bouchon doseur (d’un ancien flacon d’adoucissant) de vinaigre blanc à chaque lessive, dans le bac dédié de la machine. Promis, si vous n’en mettez pas trop, le linge ne sent pas le vinaigre! Les avantages:

  • ça ne coûte presque rien (je vous en supplie ne succombez pas à la tentation d’acheter des vinaigres aromatisés en magasin, à 10€ le litre au lieu de 60 cts…, ça ne sert A RIEN)
  • le vinaigre fixe les couleurs
  • ça entretient la machine à chaque lavage (calcaire, moisissures, etc…)
  • c’est inoffensif (pour rappel, ça se mange!)

Finalement, nous n’utilisons plus rien du tout en guise d’adoucissant car nous ne voyons pas de différence sur le linge. L’eau de Grenoble est assez douce, si votre eau est dure la petite dose de vinaigre peut être utile. Testez avec et sans , vous verrez bien. 

Mais comment avoir des serviettes douces et moelleuses comme dans les pubs pour Soupline? Et bien je vais sûrement vous décevoir mais aucun assouplissant ne fera ce travail. Le vrai secret (pas si secret!) c’est le sèche-linge

La solution est en nous, de l’huile de coude et de la jugeote !

savon alep

Finalement, on voit bien que la seule façon de ne pas polluer notre air, notre eau et notre peau avec les substances toxiques contenues dans les produits d’entretien du linge, c’est d’y mettre un peu d’huile de coude. Et c’est bien normal.

Une tâche ne partira pas de façon spontanée il faut de l’énergie, si on ne veut pas détacher avec une énergie mécanique, en frottant, il faudra utiliser une énergie chimique chimique (ou bien solaire ! ). 

Le fait que les vêtements deviennent gris est un processus naturel: c’est la faute au calcaire de l’eau. Encore une fois, pour contrer un processus naturel, si on trouve un remède “magique” c’est que c’est louche! 

Avez-vous d’autres astuces à partager? Vous faites comment chez vous?

 

Cet article vous a été utile? Epinglez-le sur Pinterest!
le linge au naturel

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Morgane, boosteuse de votre écologie familiale

Morgane Mojo, boosteuse de votre transition écologique familiale

Catégories