Ménage écologique : 6 produits bruts pour nettoyer toute la maison.

À la maison, nous n’avons pas de produits d’entretien « classique » qui contiennent de nombreux perturbateurs endocriniens. Ou autres joyeux cocktail de substances nocives. Dans cet article, je te partage mes 6 produits indispensables à avoir chez toi pour un ménage écologique.

Évidemment, il en existe davantage que ces 6 là. Mais comme le but n’est pas d’exploser ta charge mentale, mais plutôt de la soulager : concentrons-nous sur les basiques ! Ceux qui assurent en toutes circonstances pour nettoyer la maison sainement !

Voici donc mon Top 6 des « produits d’entretien naturels » !

produits entretien naturels

#1. Ménage écologique : l’acide citrique ou le vinaigre blanc.

L’acide citrique ou le vinaigre blanc ont à peu près le même rôle. Et ils ont l’avantage d’être tous les deux extrêmement polyvalents.

J’avoue, j’ai une préférence pour l’acide citrique.

Les avantages de l’acide citrique pour un ménage écologique.

  • L’acide citrique n’a pas d’odeur.
  • Il se présente en poudre qui se dilue dans l’eau. Ainsi, il est plus facile à acheter, à stocker, et à transporter.
  • Avec 1 kg d’acide citrique, on fait beaucoup plus de choses qu’avec 1 l de vinaigre.
  • On peut choisir soi-même la dilution, et donc la puissance de détartrage du produit selon nos besoins. #flexibilité
  • Il n’agresse pas les élastiques des vêtements, les joints de la machine à laver ou du lave-vaisselle. Bien pratique pour une routine qui tient sur le long terme !

La recette de l’acide citrique pour son produit d’entretien.

Pour faire un spray multi-usages, rien de plus simple :

  • Diluer 50 g d’acide citrique dans de l’eau froide, directement dans un flacon spray pour imiter un vinaigre à 5 %.

Et c’est tout ! Plus simple et efficace, je n’ai pas trouvé.

C’est un excellent antimicrobien (puisque c’est un acide), mais attention, pas virucide !

Les utilisations du vinaigre blanc ou de l’acide citrique au quotidien.

  • Nettoyage et détartrage des lavabos, robinetteries, ou WC.
  • Nettoyage des plans de travail et des planches à découper.
  • Détartrage de la cafetière, de la bouilloire…
  • Nettoyage des vitres (1/4 de vinaigre, 3/4 d’eau, toujours dans un flacon spray). La clé d’un nettoyage sans traces, c’est surtout un séchage parfait.
  • Nettoyage du lave-vaisselle : un verre d’acide citrique +1 verre de bicarbonate directement dans le lave-vaisselle et on lance le cycle le plus chaud.
  • Décrassage de la machine à laver : même recette que pour le lave-vaisselle.
  • Adoucissant pour le linge: un bouchon d’acide citrique dilué à 5 % dans le bac prévu à cet effet de votre machine et le tour est joué.
  • Liquide de rinçage dans le lave-vaisselle : remplir le réservoir avec la solution d’acide citrique à 5%.
  • Débouchage des canalisations (acide citrique ou vinaigre chaud et associé au bicarbonate de soude).
  • Répulsif à fourmis (je pschitt directement sur les chemins de fourmis dans mon salon, puis je passe l’éponge et elles ne reviennent plus). Attention, pas sur sol fragile !
  • Poudre de lave-vaisselle naturelle.

#2. Le bicarbonate de soude.

Le bicarbonate de soude , c’est le copain du vinaigre blanc ! Les deux compères de l’entretien de la maison écologique. Avec eux, on fait tellement de choses !

Personnellement, je trouve que le bicarbonate n’est pas très efficace utilisé seul, sauf pour son pouvoir désodorisant du linge.

Attention, pour le bicarbonate de soude, il en existe deux types :

  • l’un technique ou ménager, grosse granulométrie pour l’entretien de la maison,
  • et l’autre alimentaire (fine granulométrie et plus pur) pour l’alimentation et la fabrication de cosmétiques naturels par exemple.

Attention aussi, allié au vinaigre blanc, leur efficacité est redoutable, car le mélange est décapant, mais une fois la mousse partie, il n’y a plus rien d’intéressant ! Il ne sert donc à rien de les mélanger en avance.

bicarbonate de soude

Les utilisations du bicarbonate de soude.

  • Nettoyage et décapage de l’évier, du four, des lavabos de salle de bain… associé au vinaigre blanc ou à l’acide citrique.
  • Nettoyage de la machine à laver et du lave-vaisselle, toujours associé au vinaigre blanc ou à de l’acide citrique.
  • Utilisation comme ingrédient de cosmétiques naturels (deo, dentifrice…).
  • Désodorisant pour les poubelles, les frigos, les tiroirs à chaussures …
  • Désodorisant pour les vêtements: faire tremper dans de l’eau chaude (selon la fragilité de votre linge) avec 2 à 3 cuillères à soupe de bicarbonate entre 4 h et une nuit. Puis mettre en machine à laver comme d’habitude.
  • Ou désodorisant des baskets : saupoudrer directement le bicarbonate dans les chaussures et laisser agir une journée ou plus. Secouer pour retirer la poudre.
  • Ingrédient de la poudre de lave-vaisselle naturelle.

#3. Le savon noir.

 

 

Initialement, le savon noir est fabriqué à base d’huile d’olive et de potasse.

Mais certains ont modifié la composition pour changer l’huile végétale : huile de lin, huile de tournesol, huile de palme (??), …

Cela reste un savon écologique, car tous ses ingrédients sont non-nocifs pour l’homme et biodégradables.

Par contre, il faut tout de même vérifier la composition avant d’acheter, car certaines marques n’hésitent pas à ajouter des composés indésirables (business is business) pour baisser le prix de fabrication et/ou améliorer le pouvoir détergent.

Son job ? Dégraisser et détacher.

savon noir

Les utilisations du savon noir.

  • Utilisation comme ingrédient dans la lessive maison.
  • Détachant pour le linge : frotter un peu de savon noir directement sur la tache bien mouillée.
  • Nettoyage des sols: un bouchon dans le seau d’eau chaude pour passer la serpillière. Si tu n’en mets pas trop, pas besoin de rincer et ça ne colle pas. Ça fonctionne sur tous les sols, même fragiles.
  • Nettoyage des éviers, des plans de travail, de la robinetterie…

#4. Le savon de Marseille.

 

La rock star du placard à ménage ! Avec lui, on fait quasiment tout, qu’il soit en bloc ou en paillettes.

Choisir de préférence un vrai savon de Marseille, qui ne fera pas figer la lessive et n’encrassera pas les canalisations.

Il faut donc regarder la liste des ingrédients qui doit être très courte, idéalement huile d’olive et soude etpicétout !

Les savons du commerce contiennent souvent de l’huile de palme, car elle coûte bien moins cher que l’huile d’olive. Tout bénef pour les industriels donc. Un peu moins pour ton ménage écologique.

savon de marseille

Les utilisations du savon de Marseille.

  • Ingrédient dans la lessive maison.
  • Lave-vaisselle : un bloc de savon + une brosse à vaisselle et le tour est joué.
  • Ménage : plans de travail, plaques de cuisson, parois de douche, bacs à douche, robinetterie, … Les possibilités sont infinies, et je te promets que ça nettoie bien si tu fais le ménage régulièrement !
  • Détachage avant passage en machine des vêtements, de couches lavables …
  • Anti-mites pour le linge.
  • Savon pour le corps.
  • Et pour toutes les fois où tu as besoin d’un savon !

#5. Le percarbonate de soude.

À ne pas confondre avec le bicarbonate de soude. Le percarbonate de soude, pour faire court, c’est de l’eau oxygénée solide.

C’est donc un excellent agent détachant, blanchissant et désodorisant. Je ne m’en passe plus !

Ce produit se présente comme une poudre et se trouve facilement en vrac, ou en sachet papier.

Attention, il n’est actif qu’à partir de 40 °C. L’idéal est de l’utiliser avec de l’eau bien chaude 60-80 °C.

 

Quelques précautions d’utilisation.

Il ne faut jamais mélanger le percarbonate de soude avec de l’eau de javel, ni avec aucun acide (donc pas avec du vinaigre ! )

Le gaz qui s’échappe de la réaction est très toxique. Il faut utiliser le percarbonate en se protégeant les mains, la peau et les yeux.

Si vous en avez sur les mains, pas de panique, il faut simplement bien se rincer les mains après, et ne surtout pas se frotter les yeux ou mettre les doigts à la bouche !

Comme pour un produit détergent classique, quand on en a sur les mains, on rince !

Le mieux reste de porter des gants pour utiliser le percarbonate de soude, naturel ne rime pas toujours avec inoffensif !

 

Naturel ne rime pas toujours avec inoffensif !

percarbonate de soude

Les utilisations du percarbonate de soude.

  • Détachant pour le linge : faire tremper le vêtement à la main dans de l’eau chaude additionnée de percarbonate, de 4 h à une nuit.
  • Ravive les vêtements blancs qui sont devenus gris : faire tremper plusieurs heures les vêtements dans une bassine d’eau très chaude avec quelques cuillères à soupe de percarbonate. Laver ensuite à la machine comme d’habitude.
  • Entretien du linge blanc, empêche de devenir gris : ajouter deux cas de percarbonate directement dans le tambour lorsque vous lavez le linge blanc, quotidien à au moins 40 °C.
  • Détachant pour les joints de salle de bain.
  • Nettoyage de la moisissure sur les rideaux de douche (à la machine à 60 °C avec percarbonate + lessive).
  • Blanchiment de l’évier : saupoudre le fond de l’évier de percarbonate et ajoute de l’eau bouillante, laisser agir/mousser puis frotter, rincer et admirer.
  • Nettoyage des meubles de jardin.
  • Nettoyage et blanchissage des couches lavables, des langes, des lingettes lavables, des bavoirs (Bref, Cher Parent, tu vois le topo ! C’est ton meilleur ami – presque).

#6. Les cristaux de soude.

Les cristaux de soude sont un vrai allié d’un ménage écologique efficace. Ils sont très dégraissants . Je les utilise donc pour booster l’efficacité de ma lessive (parce qu’on veu que ça lave n’est ce pas? ) et pour toute sles fois où il faut un dégraissant costaud : friteuse, hotte…

L’utilisation des cristaux de soude :

  • Ingrédient de la poudre de lave-vaisselle naturelle.
  • Dégraissage de la hotte, de la friteuse… Soit on fait tremper dans de l’eau très chaude avec 2 cas de cristaux. Soit on prépare un mélange dans un bol et on passe l’éponge sur les surfaces très sales.
  • Entretien des canalisations : un verre de cristaux dans la canalisation avec 2 verres d’eau très chaude. Puis on laisse agir. Ça retire les dépôts qui finissent par boucher les canalisations et ça évite les mauvaises odeurs.
  • Très utilisé pour dégraisser les draps, taies d’oreillers jaunies… Faire tremper le linge dans un mélange d’eau la plus chaude possible avec des cristaux de soude dilués dedans. Puis laver en machine avec un cycle normal.

Voici mes 6 produits chouchou pour un ménage écologique : de 100 % naturel, zéro prise de tête et maxi économie !

Et si tu veux en apprendre encore plus sur tous ces produits, et leur utilisation concrète chez toi, et savoir bien les choisir pour ne pas tomber dans le panneau du greenwashing, ma formation « ménage au naturel » est faite pour toi !

 

 

Cet article vous a été utile? Epinglez le sur Pinterest !

Ménage écologique : 6 produits bruts pour nettoyer toute la maison.
Ménage écologique : 6 produits bruts pour nettoyer toute la maison.
Ménage écologique : 6 produits bruts pour nettoyer toute la maison.

Hey !

Je suis Morgane, boosteuse d’écologie.

Sur ce blog, je partage mon chemin et celui de ma famille vers une vie plus simple, plus saine, plus alignée avec nos valeurs écologiques !

Zéro-déchet

Éco-parentalité

Minimalisme

Maison

Alimentation

Cosmétiques 

Réflexion