Anti-gaspi :les cubes de bouillon de légumes aux épluchures

Sep 28, 2021 | Alimentation, Zéro-déchet | 1 commentaire

Quand on se tourne vers une démarche zéro déchet, souvent on ne fait pas que réduire ses déchets…

On en arrive très vite à une démarche plus globale de changement. Réduire ses déchets s’accompagne quasi inévitablement de “manger mieux” et “ne pas gaspiller”.

Alors aujourd’hui je vous propose une recette qui coche toutes les cases: le bouillon de légumes sain et zéro déchet avec les épluchures de vos légumes.

Dans le registre anti-gaspi: que faire avec les queues des fraises?

Les cubes de bouillon industriels

 

Avant de m’intéresser à la réduction des emballages et à la qualité de ce qu’on mange, je l’avoue, nous utilisions pas mal de bouillons de légumes (ou de viande) en cubes.

Ceux de la marque bien connue aux cubes dorés, mais aussi ceux de sous marques.

Certes ces bouillons ne sont pas ultra emballés (sauf les “fondants” qui sont dans des coupelles plastique) mais ils sont surtout bourrés d’additifs plus que douteux. Il n’y a même quasiment que ça (exhausteurs de goûts, conservateurs…) et du sel.

La composition des cubes de légumes 

Vous avez déjà détaillé un peu la composition de cubes de bouillon du supermarché? Non? 

Allez, pour le plaisir… Sinon vous pouvez passer directement à la recette

On commence par le Bouillon KUB LEGUMES de Maggi:

bouillon légumes maggi
bouillon légumes maggi

“-25% de sel, simplement bon, avec de bons légumes de qualité, sans colorant”

Ce genre de phrase, ça me hérisse. De bons légumes de qualité , j’ai envie de dire “heureusement car c’est pour manger!” C’est triste de devoir préciser qu’un produit qui se mange est à base de produits bons et de qualité non? 

les ingrédients: 

  • Sels : en premier, y’en a donc beauuuuucoup
  • Sucre : tiens qu’est ce que ça fait là ça? 
  • Fécule: pour la consistance OK
  • Huile de palme: bof, un fléau écologique. Elle donne aux bouillons une texture solide et émiettable. 
  • Légumes 5.7% (carotte, oignon) : haaa, des légumes! mais si peu
  • Arômes: faut donner du goût
  • Extrait de levure: pour donner bon goût
  • Curcuma: surtout pour la couleur
  • Extrait de céleri: pour le goût 

Bon… y’a quoi de gustativement (et même nutritivement soyons fou) intéressant là dedans?

Moins de 6% de légumes…

Et que de la carotte et de l’oignon (pas cher). Voilà c’est tout. Le reste c’est des trucs qui donnent du goût et de la consistance. Pas folichon tout ça n’est ce pas? Mais encore celui-ci il n’est pas trop cracra… 

Passons au Bouillon Epices et huile d’olive de Maggi

Bouillon épices
composition bouillon épices

“100% végétal, sans colorant, sans conservateur”.. Ouuuuh que ça m’agace ça!

100% végétal écrit en gros, je trouve que ça ressemble fort à du green washing. Je ne dis pas que ça n’est pas vrai, je dis que si pour un bouillon de légumes, il faut ajouter un gros bandeau vert 100% végétal, c’est qu’on fait diversion… 

Les ingrédients: 

  • Sel: encore une fois, y’en a beaucoup ! 
  • Maltodextrine: épaississant, exhausteur de goût, conservateur
  • Exhausteurs de goût (glutamate, guanylate et inosinate de sodium) : voilà ceux qu’on a pas envie d’avoir dans nos assiettes La glutamate est un neuro-transmetteur excitateur. Point trop n’en faut donc. Plutôt pas du tout d’ailleurs… 
  • huile d’olive 4.7% (haaa mais moins de 5%, quel dommage…)
  • Oignon
  • Arôme (blé)
  • Epices 2% (graines de coriandre, curcuma, cumin) feuilles de coriandre, origan 
  • Caramel : pour la couleur
  • Extrait d’épices, fibres de légumes

 

Encore une fois, c’est écrit en gros huile d’olive et épices, et on se retrouve avec moins de 5% d’huile d’olive et 2% d’épices… on nous prend pour des pigeons ! 

Enfin bon, si on appelait ça “cube d’exhausteurs de goûts”, pas sure que ça ait le même succès… 

 

Un petit dernier, mais en bio… Pour comparer. 

Le bouillon cube de la vie claire . 

bouillon légumes bio
bouillon légumes bio

“Légumes sans sel ajouté”. Au moins là il n’y a pas trop de phrases d’accroche pour essayer de faire diversion. Et contrairement aux autres, il n’est pas blindé de sel. 

Les ingrédients: 

  • Amidon de maïs et beurre de karité : pour la texture (oui le beurre de karité, ça se mange!, comme le beurre de cacao)
  • Oignon (9%), Carotte (9%), Celeri (7.5%), Poireaux en poudre (2.4%)  : haaa voilà des légumes, et en quantité plus importante
  • Extrait de levure: pour donner du goût
  • Persil, curcuma, feuilles de livèche, poivre, ail, muscade, laurier: et plein d’épices

Haaa voilà une liste un peu plus réduite, et avec des ingrédients nettement plus nobles. On a toujours des agents de texture et de gout, qui n’ont aucun intérêt nutritionnel, mais “c’est pas pire”. 

Sachant cela, avant de fabriquer moi même mes cubes de bouillon, je suis passée par plusieurs étapes:

  1. acheter des cubes bio (mais en fait bio ne veut pas dire sans additifs… c’était donc un piège) Au moins en bio, les exhausteurs de goût et arômes artificiels sont interdits… 
  2. acheter du bouillon en poudre bio et en vrac (mais je n’en trouvais pas tout le temps)
  3. ne plus en utiliser (très bonne solution, sauf une fois de temps en temps pour certaines recettes où j’en avais vraiment besoin, et je me retrouvais très frustrée)

Et puis j’ai fini par entendre parler des recettes de bouillon de légumes anti gaspi à base d’épluchures de légumes. Alors là c’est le combo gagnant, testé et approuvé à la maison. Depuis 3 ans, on en a toujours au congélateur. 

La recette des cubes de bouillon aux épluchures

 

La seule chose à anticiper c’est de garder des épluchures. Le plus simple, je trouve, est de les congeler (propres) dans un sac en papier le temps d’en accumuler suffisamment. Pour la quantité, ça dépendra de la taille de votre casserole / marmite ! En général je conserve au congélateur l’équivalent d’une semaine d’épluchures, et ça remplit bien ma marmite.

Les ingrédients

  • Épluchures de légumes: ce que vous voulez sauf les pelures de pommes de terre qui sont toxiques (pieds de brocoli, pieds de chou fleur, peaux de carottes, fanes de radis, de carottes , vert de poireaux, peau d’oignon, pieds de champignons, trognons de tomates…)
  • Du sel et des épices (vous pouvez y aller généreusement): coriandre en graines, cumin, paprika, thym, herbes de provence etc… Vous pouvez également en profiter pour utiliser ces vieux pots à épices périmées que vous n’utilisez jamais et qui trainent sur l’étagère… sisi je sais que vous en avez… 
  • De l’eau

 

    La recette

    1. Mettez les légumes dans une grande casserole avec les épices et le sel
    2. Couvrez d’eau froide (pour que les nutriments aillent bien des légumes vers le bouillon, si vous couvrez d’eau chaude ce sont les légumes qui vont se gorger d’eau) et laissez bouillonner au moins une heure (jusqu’à ce que le volume ait diminué de moitié)
    3. Filtrez ensuite le bouillon pour retirer toutes les parties solides
    4. Remettez à réduire environ 15-30 minutes pour continuer à concentrer les goûts
    5. Versez ensuite dans des bacs à glaçons et laissez au congélateur au moins une nuit
    6. Mettez les glaçons ensemble dans le contenant de votre choix au congélateur.

    Et c’est prêt!

    cubes de bouillon de légumes maison
    cubes de bouillon de légumes maison
    cubes de bouillon de légumes maison

    J’utilise ces cubes de la même manière que les cubes classiques: je les ajoute tout bêtement à ma préparation encore congelés dans l’eau de cuisson des pâtes, du riz etc… dans un risotto, dans toutes les cuissons pilaf (quinoa, boulgour etc…).

    Et vous? Vous utilisez des cubes de bouillon? Les classiques? Vous avez déjà une autre alternative? 

    Cet article vous a été utile? Epinglez le sur Pinterest !

    bouillon épluchures légumes

    1 Commentaire

    1. Françoise TSALAPATIS

      Bonjour Morgane et ta petite famille,

      J’espère que vous allez bien . Merci bcp pour ta recette bouillon d’épluchures de légumes. Je retiendrai qu’on utilise pas les épluchures de pdt et qu’on commence la recette avec de l’eau froide. J’ai juste une petite remarque: en général il est vivement conseillé de limiter le sel ( ou ne pas saler) et de le remplacer généreusement par des épices. Seules mes épluchures de pdt iront dans le composte. Bien à toi et tes proches. Françoise

      Réponse

    Soumettre un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.