Vacances minimalistes avec bébé: nos tops et nos flops

Juil 11, 2021 | Eco-parentalité, Minimalisme | 0 commentaires

Voici la philosophie de nos bagages quand nous partons en vacances: ne pas s’encombrer de choses inutiles, privilégier les objets multi-usages, et ne prendre que l’essentiel. 

Alors les vacances minimalistes avec un bébé, c’est possible? Je partage ici nos « wins » et nos « fails » de quand Mini Mojo avait 16 mois. Nous étions partis à la montagne, vacances plutôt sportives du coup.  Peut-être que ça pourra vous aider, vous inspirer pour vos prochaines vacances!

Minimalisme avec bébé: les réussites

les gourdes

on l’a utilisée presque tous les jours! On la remplissait avec de la compote achetée à la ferme des producteurs sur notre lieu de vacances. La combinaison parfaite: bio, local, zéro déchet et simplification de la vie.

gourdes et compotes

Pour faire boire mini Mojo, on a essayé  pas mal de trucs. Et le seul qui a fonctionné c’était cette gourde qu’on avait récupéré d’une famille d’amis. Elle était donc systématiquement dans le sac. De plus j’adore le fait que ces gourdes soient vraiment faites pour durer la marque vend les pièces détachées, pas besoin de tout racheter quand le bouchon est abîmé…. à bon entendeur…

gourde alu

de quoi porter bébé

Celui là vous commencez à le connaitre! Mais on l’utilise toujours, surtout moi en fait. Déjà parce que c’est pratique pour se balader là où la poussette ne va pas, mais aussi pour que bébé s’endorme …  Du coup, on a beaucoup plus utilisé le porte bébé que la poussette. 

On s’en est également beaucoup servi pour les petites randonnées pas trop sportives. Ha et bien sur, toujours très utile quand bébé a besoin d’être porté mais qu’on a besoin d’avoir les mains libres … Même à 16 mois ça peut toujours arriver! 

porte bébé

Ca peut parait redondant avec le porte bébé, mais pour des grosses randonnées ça nous parait indispensable. Surtout quand il y a beaucoup de dénivelé. Et puis cela permet aussi de porter du materiel supplémentaire. Mr Mojo portait Mini Mojo avec les choses légères : couches, pulls etc… et moi j’avais un sac de randonnée charcgé avec le materiel lourd: gourdes, pique nique etc… 

Nous avons un kid confort 3, qui n’existe plus actuellement. Il est très bien. si nous devions en acheter un maintenant, on en prendrait un avec cale pieds pour l’enfant. Plus confortable pour l’enfant et pour le porteur quand l’enfant grandit et qu’il a tendance à gigoter ses gambettes! 

porté bébé randonnée

Ce produit nous suit vraiment partout. C’est vraiment le meilleur ami de nos étés: masque à cheveux et crème de jour et de nuit pour moi, après soleil pour toute la famille, cicatrisant pour toutes les irritations de la peau…

On l’a trimbalée partout: dans le coffre de la voiture, sous la poussette, accroché à mon sac à dos en rando… Hyper pratique, légère, lavable (!!) de couleur foncée donc pas de stress pour les taches, facile à enrouler. Elle nous a servi à la plage, mais aussi en rando pour s’asseoir quand l’herbe est encore mouillée, ou qu’il y a des petits cailloux ou de la terre humide. Et souvent des gens nous disaient « mais elle est trop géniale votre couverture »!

plaid camping

Bon celles-ci on les voit partout maintenant et ça n’est pas pour rien. Ultra légères, toutes petites, sèchent hyper vite, toutes douces. Le combo parfait pour sécher bébé dès la sortie de l’eau. On s’en sert aussi pour nous bien sur, et quand on est à la maison ce sont nos serviettes pour la douche après le sport entre midi et deux.  On est partis avec deux serviettes, et elles nous ont bien servi toutes les deux.

serviette

Le maillot de bain couche de Mini Mojo

Il en a passé des après midi avec juste son slip de bain! Et j’adore, ça lui donne un air de Mowgli (vu qu’il est toujours à 4 pattes)! Attention ça n’est pas juste un slip de bain, il y a tout de même une partie un peu absorbante… C’est nettement plus joli qu’un bébé en couche jetable et ça ne génère pas de déchet! 

maillot couche

vacances minimalistes avec bébé: les loupés

Autant on adoooore notre yoyo et on s’en sert énormément, autant l’ombrelle reste pour nous un objet bien inutile! Evidemment je l’avais mise sur notre liste de naissance car je pensais que c’était indispensable.  Je n’allais tout de même pas laisser mon bébé cuire en plein soleil pendant nos balades en poussette… Certes. Mais ça n’est jamais bien mis, une fois sur deux on ne l’a pas avec nous quand on pense en avoir besoin, et une fois bébé plus grand, et bien il joue beaucoup avec, au lieu de s’endormir tranquillement. Bref, quand bébé ne dort pas, on lui met chapeau, lunettes, crème solaire etc… Et quand il dort, un lange léger et bien fixé avec des pinces à linge  en laissant bien l’air paser sinon gare à la serre (ha oui c’est moins chic qu’une belle ombrelle) et le tour est joué!

ombrelle yoyo

Vous la voyez cette petite tête qui dépasse au lieu de dormir? Forcément, l’ombrelle le gène, alors il se hisse pour voir, faudrait pas louper quelque chose !

la bouée premier age

L’année précédente mini  Mojo (âgé de 4 mois) y a passé environ 10 minutes en temps cumulé… l’été suivant il n’a jamais voulu s’en approcher. On ne sait pas pourquoi dès qu’on l’approche de lui, même en dehors de l’eau il se met à gémir et se blottit dans nos bras, la frousse… Alors dans l’eau, ce sont carrément des hurlements! De toute façon ça ne correspond pas du tout à ma façon d’appréhender son apprentissage de l’eau. Je préfère qu’il apprenne les sensations de baignade sans aucun accessoire, dans nos bras, avec nous comme support. On lui mettra des brassards ensuite selon les besoins. Bref, un achat bien inutile, et un objet qu’on a transporté (deux étés de suite) pour rien! 

Partir « sous équipés » à la journée.

Alors ça, ça montre qu’on a encore des progrès à faire pour être « minimalistes mais pas trop »! On a tellement tendance à partir léger, que parfois on n’avais pas assez. Exemple, pas assez de couches :99% du temps on n’a besoin que d’une couche voire aucune…, et des fois, bah 3 couches et une tenue de rechange pour mini Mojo ça ne suffit pas, et là c’est le drame (surtout à 2000m d’altitude et pas de retour à la maison avant plusieurs heures)! Ou alors, pique nique trop léger pour nous, et la fringale à 14h30-15h (et quand j’ai faim, je deviens assez pénible…).

Voilà, il me semble avoir fait le tour des tops et flops des objets de nos vacances!

Et vous, vous avez des indispensables? Ou également des objets qui ne vous ont jamais servi? Vous avez réussi à rester minimalistes en vacances avec un bébé?
vacances minimalistes bébé

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Morgane, boosteuse de votre écologie familiale

Morgane Mojo, boosteuse de votre transition écologique familiale

Catégories