Minimalisme et temps de cerveau disponible

Je ne sais pas vous, mais moi j’ai vraiment l’impression d’arriver à la limite de mon temps de cerveau disponible… A chaque fois que j’ai besoin d’utiliser mon cerveau pour quelque chose, c’est comme si je devais enlever autre chose pour faire de la place. 

Dans notre monde où tout va de plus en plus vite, où on est hyper connectés, où il faut toujours décider, où on a toujours le choix entre des dizaines d’options, je vous propose une solution pour ralentir un peu, revenir aux choses essentielles, et surtout préserver un peu de notre précieux « temps de cerveau disponible ». 

Lire la suite