Mojo et Baby blues

On m’avait prévenue, et j’étais sure que je n’y échapperai pas… banco! Le baby blues! Je me connais et je savais que j’avais un bon potentiel pour le subir, car j’ai un peu de mal à gérer les montagnes russes d’émotions.

Pour moi ça a été en 3 temps, crescendo…

A la maternité, le baby blues facile.
J’alternais entre euphorie et crises de larmes. Tout allait bien, j’étais heureuse, mon bébé était le plus beau, en super santé, il ne pleurait pas… et puis pouf à la moindre contrariété, je ne savais plus gérer. Mais attention, quand je dis contrariété, même les détails me faisaient pleurer!
L’aide soignante qui me reprend mon plateau en me laissant sèchement mon dessert que je n’avais pas eu le temps de manger… crise de larmes.
La pédiatre et son manque de tact légendaire « il est jaune votre bébé vous voyez bien? Bon bah il a la jaunisse » ou alors « je n’ai pas de problème avec le fait qu’il ai perdu 20 grammes, tant que vous trouvez une explication » … grosses crises de larmes!

Lire la suite