Minimalisme et temps de cerveau disponible

Je ne sais pas vous, mais moi j’ai vraiment l’impression d’arriver à la limite de mon temps de cerveau disponible… A chaque fois que j’ai besoin d’utiliser mon cerveau pour quelque chose, c’est comme si je devais enlever autre chose pour faire de la place. 

Dans notre monde où tout va de plus en plus vite, où on est hyper connectés, où il faut toujours décider, où on a toujours le choix entre des dizaines d’options, je vous propose une solution pour ralentir un peu, revenir aux choses essentielles, et surtout préserver un peu de notre précieux « temps de cerveau disponible ». 

Lire la suite

Less is more, les fringues d’octobre

Il y a quelques semaines, je vous parlais de ma garde-robe minimaliste, ou au moins qui tend vers le minimalisme. Après avoir repris le travail, je me suis rendue compte que j’avais toujours trop de choses dans mon armoire. Mais le grand tri , le vrai, pour obtenir une vraie garde-robe capsule me fait un peu peur: et si je me séparais de choses que je vais regretter? Et si après ça, je n’ai plus assez de vêtements?

Pour pouvoir avancer dans mon cheminement, j’ai donc décidé de me prendre en photo chaque matin au moment de partir travailler. Le but étant de voir quelles sont les pièces que je porte réellement sur un mois. Celles que j’adore et celles qui finalement peuvent partir. Lire la suite

Less is more, en finir avec l’éternel « je n’ai rien à me mettre »

Je n’ai rien à me mettre…
Que celle qui n’a jamais prononcé cette phrase, en farfouillant désespérément dans sa penderie blindée me jette la première chemise.
Si il y a bien un truc que j’ai remarqué durant ces 12 derniers mois c’est que plus j’ai de vêtements à ma disposition, moins ma garde robe me plait. Ca ne veut pas dire que je n’ai pas de fringues qui me plaisent. Ca veut dire que globalement ma penderie ne me plait pas et que je n’y trouve pas facilement les pièces qui me vont.
Cela fait un peu plus de deux ans que je m’intéresse au concept de la garde robe caspule. Il y a 18 mois environ j’avais d’ailleurs fait un énorme tri de mes vêtements (j’avais tout donné à une association) et ça m’avait fait beaucoup de bien. Après ça, j’y voyais plus clair, et je trouvais toujours des tenues qui me correspondaient parfaitement. Et puis cette dernière année, ça c’est corsé un peu! On va dire qu’avec la prise de volume que je me suis payée, la garde robe capsule pouvait aller se rhabiller! (rolala, cte blague… je me fatigue)

Lire la suite