5 conseils pour construire votre garde robe parfaite

Août 3, 2021 | Minimalisme | 2 commentaires

J’ai rien à me mettre! 

Que celle qui n’a jamais prononcé cette phrase, en farfouillant désespérément dans sa penderie blindée me jette la première chemise.

Si il y a bien un truc que j’ai remarqué durant ces 4 dernières années c’est que plus j’ai de vêtements à ma disposition, moins je suis sereine au moment de choisir ma tenue.  Encore une histoire de minimalisme et de temps de cerveau disponible. 

Ces dernières années, j’ai réussi à me libérer de cette spirale infernale de “j’ai plein de vêtements, mais rien ne me plait vraiment ». Et maintenant je profite vraiment, j’aime toutes mes fringues et je suis toujours contente de croiser telle ou telle pièce. Du coup c’est vraiment super facile de m’habiller. 

Quel soulagement, quelle énergie économisée ! 

Je partage avec vous les 5 choses qui m’ont vraiment permis de progresser dans l’élaboration de MA garde robe parfaite:  centrée sur l’essentiel, avec des vêtements confortables, qui me vont et que j’aime voir chaque jour. 

garde robe parfaite

1-  J’ai arrêté d’acheter des vêtements “qui changent”

Vous aussi vous le faites, je le sais. Acheter un vêtement qui n’est pas du tout dans notre style habituel et se dire “ça me changera” = aller tout droit vers l’échec. Si ça n’est pas votre style, vous ne le porterez pas. 

Et ce qui viendra ensuite? La frustration et le sentiment d’échec d’avoir une fois de plus acheté un vêtement qui reste au placard. 

Mon style à moi est plutôt sobre, intemporel. Pourtant avant, j’essayais toujours de m’inspirer de ces filles qui portent des imprimés, des jupes et des chemisiers à volants etc… Mais ça n’était pas moi. Donc ça ne fonctionnait jamais. 

L’objectif est de parvenir à connaître vraiment votre style, à l’assumer et à en profiter ! Il faut arrêter d’essayer de ressembler à une autre. C’est en étant vous-même, à l’aise dans vos fringues que vous vous sentirez légère. 

Lors de vos prochains achats, faites vous confiance et dirigez- vous vers ce qui vous ressemble. Et n’achetez que ce qui vous plaît à 100%. Si il y a un doute, reposez.

Bien sûr, il n’est pas interdit de se faire plaisir (au contraire) avec des pièces fortes et moins basiques, mais assurez-vous que ça soit vraiment un coup de cœur et que vous arriverez à l’assortir sans problème. 

Le but est d’avoir un style déclinable, de pouvoir  pallier presque toutes les situations en jonglant avec votre garde robe habituelle. Les jours de travail, les week-ends, les sorties entre amis, en famille, à la plage ou en ville. Pas question d’avoir des vêtements qui ne servent qu’à un type de situation (sauf les vêtements de sport par exemple. 

2- J’ai trié mes vêtements

Vraiment, intensivement, plusieurs fois.

Je me suis débarrassée de la peur de jeter, de la peur de manquer.  

Je m’y suis reprise à plusieurs fois sur plusieurs années. Je dirais environ 3 fois par an. A chaque fois je m’efforçais de faire partir 

  • Ce qui n’est pas confortable
  • Ce qui ne me va pas (à ma silhouette ou à mon style)
  • Ce que je ne porte pas réellement
  • Ce qui ne correspond pas à ma vie 
  • Ce qui ne va avec rien 

Grâce à tout ce tri, j’ai vraiment pu épurer ma garde robe et petit à petit ne plus m’encombrer avec desvetements que je ne portais pas réellement. J’ai beaucoup moins de vetements qu’avant, mais j’ai largement ce qu’il me faut! 

D’ailleurs il arrive encore qu’on pense que je suis une pro du shopping, que j’achète souvent des vetements etc… la preuve que ça ne se voit pas que je n’en ai pas beaucoup et que j’en achète très rarement ! 

garde robe parfaite

3- J’ai investi dans des pièces durables et de qualité, de préférence ethique

Quand j’achète de nouvelles pièces, je fais toujours en sorte qu’elles durent longtemps. Tant pour le style (intemporel) que pour la qualité et la durée de vie. Je veux pouvoir porter mes vêtements (très) longtemps.  

Je me suis donc acheté des vêtements neufs de marques éthiques ou alors des intemporels d’excellente qualité et pour cela j’essaie au maximum de privilégier l’occasion. 

Quel plaisir d’enfiler un jean qui me va parfaitement et qui ne bouge pas au lavage avec un pull en cachemire tout doux ! 

J’ai acheté des  jeans neufs comme celui-ci ou celui-là, sur pré commande à ma taille avec 4-6 semaines d’attente. C’est très rare de nos jours d’attendre autant entre la décision d’acheter et la réception du produit. Pour être sure de moi, j’ai choisi des modèles classiques : un jean noir droit et un jean slim bleu brut. J’ai donc désormais deux jeans et ça me suffit car ils vont avec tout, en toute saison. 

J’ai acheté le pull en cachemire (qu’on voit ici) d’occasion sur vinted. Ça m’a pris plusieurs semaines pour voir ce qui existait, les prix pratiqués etc… Mais je suis vraiment ravie de mon achat. J’ai porté le pull tout l’hiver et il n’a pas bougé, pas une bouloche. 

Je m’étais aussi offert un snood en cachemire. Une folie! J’en avais vraiment envie, j’ai attendu deux ans entre l’idée et l’achat. Comme il ne se trouvait pas d’occasion je l’ai acheté neuf. Je le porte tous les jours en hiver, et il est encore comme neuf, pas une bouloche! Avant, j’achetais une ou deux écharpes de fast fashion chaque année (qui finissaient ensuite par encombrer ma garde robe…), ce qui fait environ 40-50€ par an. En 4 ans, mon achat est rentabilisé. 

4- J’attends avant d’acheter

garde robe parfaite

J’en ai déjà parlé plus haut, je ne cède plus aux achats impulsifs.

Avant chaque achat, je me demande si ça va vraiment me servir, si je n’ai pas déjà quelque chose dans le même style etc… Et dans la mesure du possible, j’attends. 1 jour, 1 semaine, 1 mois, ça dépend… Attendre est vraiment un très bon test. Bien souvent, une fois le moment passé, l’envie n’est plus là, le besoin non plus. 

Par exemple, j’ai deux manteaux pour l’hiver. Un plutôt ville qui est en très bon état mais dont je n’aime plus trop le style et un autre plutôt doudoune, plus sport pour quand il fait très froid (les hivers grenoblois sont parfois rudes). La doudoune a presque 15 ans, elle est toujours superbe mais montre des signes de faiblesse à l’étanchéité. 

Cela fait 4 ans que  j’aimerai avoir un beau caban bleu marine pour remplacer mon manteau “ville”. Il est donc noté dans ma liste. Je ne suis pas passé à l’achat depuis 4 ans  déjà parce que j’ai passé deux hivers enceinte (donc pas le moment d’acheter un beau manteau quand on prend 20 kg) et ensuite parce que le mien fait très bien l’affaire, et que ce manteau correspond plus à une envie qu’à un besoin.  Et maintenant je pars vivre à la montagne, donc je ne vais que très peu avoir besoin d’un manteau de ville. Par contre c’est justement le moment pour changer de doudoune! Le besoin est réel et l’utilisation sera intensive. 

5- Je tiens une liste de souhaits 

J’ai ouvert dans mon téléphone une liste que je tiens régulièrement à jour et dans laquelle je note mes envies et mes besoins. Cela me permet de me reposer régulièrement la question en ai-je vraiment besoin? En ai-je toujours envie? Cette liste me permet aussi de répondre plus facilement à la question: “tu veux quoi pour ton anniversaire, pour Noël »? 

Dans cette liste je note les modèles que je croise et qui me plaisent, les marques etc.. Et de temps en temps je vais y faire un tour pour vérifier que ce qui est dans la liste me plait toujour. Quand je passe vraiment à l’achat, c’est donc de manière raisonnée et avec un bon comparatif des modèles et des prix du marché. 

Pour résumer, les clés d’une garde robe qui fonctionne bien: 

  • Des vêtements qui sont faciles à combiner ensemble: fini la prise de tête pour assortir et créer une tenue.
  • Uniquement des vêtements utiles, à la bonne taille, bien coupés, confortables (qui ne grattent pas, avec un décolleté avec lequel on est à l’aise par exemple, etc…) on ne garde que ce qu’on aime vraiment porter, et qui nous met vraiment en valeur.
  • Des tenues qui correspondent à notre mode de vie actuel. Pas à une vie passée (on lâche prise) , ni à une vie rêvée (on vit dans le présent).

On n’est pas obligés de réduire sa penderie à 17, 37 ou 40 pièces comme le font certaines. Le tout est d’avoir ce dont on a besoin, et une penderie qui ne nous étouffe pas. 

Grâce à ces 5 actions, ma garde robe se maintient vraiment bien. Le volume n’augmente pas et j’aime tout!

Cet article vous a été utile? Epinglez le sur Pinterest !

garde robe parfaite

2 Commentaires

  1. Jessica

    merci pour les conseils !
    En te lisant, je me rends compte que je tombe dans le piège des vêtements « qui changent ». A ma décharge, c’est souvent des vêtements qu’on me donne et dont je fais une sélection et j’en garde « qui changent » en me disant que je ne les aurais pas acheté mais pourquoi pas. Mais ça me fait réaliser que ça me pousse à avoir un placard rempli mais au moment de choisir je me dis toujours « ça, pas aujourd’hui » et c’est vrai que c’est une forme d’encombrement de l’esprit également.
    J’applique déjà une partie des conseils mais ça me remotive de progresser encore sur les autres points, j’adhère à ta vision d’une garde robe qui fonctionne bien 🙂

    Réponse
    • Morgane Mojo

      Je suis ravie que ça te motive pour progresser!
      Moi aussi j’ai longtemps été coincée dans la spirale des vêtements qui changent et finalement « pas aujourd’hui »! Quel soulagement d’avoir arrêté ça.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *