C’était Octobre

En octobre il y a eu enfin un peu de temps passé chez nous !  Ça faisait plusieurs mois que nous n’avions pas passé un week end (ou au moins un morceau de week end) chez nous. Et qu’est ce que ça nous a fait du bien ! On a pu repartir à la découverte de notre environnement quotidien, mais en week end, car le week end c’est quand même complètement différent de la semaine ! On est allés au marché, aux parcs… On a pu voir des copains et il y a eu un mariage.  Lire la suite

Stress, Mojo et vie de famille

Oui ce titre est un peu bizarre, pardonnez moi. N’étant pas créative pour un sou, je n’ai pas réussi à condenser le contenu de cet article en quelques mots… Bref, passons. Aujourd’hui je voudrais partager avec vous un truc assez fou fou qui s’est passé dans ma vie en cette fin de printemps: j’ai du faire face à environ 6 semaines de stress comme je n’en avais jamais vécues au boulot. Et j’ai réussi à en sortir grandie, mieux dans ma peau. Tellement que vers la fin, des copines qui me croisaient dans la rue me disaient « t’as l’air fatiguée mais t’as l’air heureuse quand même », ou bien même Mr Mojo : « je te trouve beaucoup mieux qu’il y a quelques mois, plus positive, plus détendue » … Un comble.

Mais comment est-ce que j’ai bien pu faire ça? Allez je vous raconte! Lire la suite

Comment je mets à profit mon temps de trajet domicile-travail

Comme je suis une écolo convaincue je ne vais presque jamais au travail en voiture. Bon c’est aussi parce que ça coûte moins cher et que c’est beaucoup plus pratique…

Mon trajet se décompose en :

Marche avec poussette – Arrêt chez la nounou – Marche – Car pendant une vingtaine de minutes…puis dans l’autre sens le soir (hé ouais!!)
Ça me prends 50-55 minutes le matin, et pareil le soir, soit 2 petites heures par jour.

Depuis que je suis maman, j’essaie de mettre à profit ce temps comme du temps »pour moi » (c’est très à la mode le « temps pour soi »), alors j’en profite pour: Lire la suite

Le syndrome du plaid-canapé, ou comment aller voir en dehors de sa zone de confort

Dans notre zone de confort, on est bien. C’est confort quoi! Y’a tout ce qu’il nous faut pour être bien, il y fait chaud, on y est heureux. Oui normalement on y est heureux car sinon c’est pas le confort… (vous me suivez?). Enfin on y est heureux, mais surtout on y est tranquille, et parfois un peu trop tranquille, non? C’est comme être sous un plaid, devant un bon film avec une tasse de thé, c’est douillet, très plaisant, on en a besoin régulièrement… mais c’est pas la folie et c’est pas comme ça qu’on avance.

Il y a quelques années, j’ai eu un déclic. J’ai commencé à sortir de ma zone de confort. Et progressivement, j’ai eu de plus en plus d’occasion de « kiffer la life » (ça y est cette expression est devenue vintage non? ). Ouais ok, mais ça veut dire quoi sortir de sa zone de confort?

Lire la suite

Less is more, en finir avec l’éternel « je n’ai rien à me mettre »

Je n’ai rien à me mettre…
Que celle qui n’a jamais prononcé cette phrase, en farfouillant désespérément dans sa penderie blindée me jette la première chemise.
Si il y a bien un truc que j’ai remarqué durant ces 12 derniers mois c’est que plus j’ai de vêtements à ma disposition, moins ma garde robe me plait. Ca ne veut pas dire que je n’ai pas de fringues qui me plaisent. Ca veut dire que globalement ma penderie ne me plait pas et que je n’y trouve pas facilement les pièces qui me vont.
Cela fait un peu plus de deux ans que je m’intéresse au concept de la garde robe caspule. Il y a 18 mois environ j’avais d’ailleurs fait un énorme tri de mes vêtements (j’avais tout donné à une association) et ça m’avait fait beaucoup de bien. Après ça, j’y voyais plus clair, et je trouvais toujours des tenues qui me correspondaient parfaitement. Et puis cette dernière année, ça c’est corsé un peu! On va dire qu’avec la prise de volume que je me suis payée, la garde robe capsule pouvait aller se rhabiller! (rolala, cte blague… je me fatigue)

Lire la suite

La rentrée ou la reprise des habitudes

Cette semaine c’était la rentrée. Pour mini Mojo d’abord, on a commencé par 3 jours d’adaptation chez la nounou. Et à partir du quatrième jour, c’est parti mon kiki, j’ai repris le travail (après 7 mois d’arrêt), et mini Mojo a fait sa première journée complète.

L’adaptation de mini Mojo s’est très bien passée.  Il m’a impressionnée par sa capacité d’adaptation. Je le connaissais imperturbable et très adaptable, mais là… waouh !

Lire la suite