Bébé naturel et minimaliste : les soins et la toilette

Juin 23, 2021 | Eco-parentalité, Minimalisme | 0 commentaires

Les perturbateurs endocriniens, les produits chimiques irritants et allergisants, etc… Cela fait un moment que je les ai chassés de ma salle de bain. Alors vous vous doutez bien que pour mini Mojo puis Poupette, il était évident qu’il n’aurait que des produits à la compo irréprochable, avec le moins possible de flacons plastique, et qui généreraient le moins de déchets possible. Nous avons maintenant une routine naturelle et minimaliste bien établie pour la toilette de nos enfants , je peux donc vous en parler avec un bon retour d’expérience.

la toilette de bÉbÉ naturel et minimaliste

Le bain

Un seul savon, et ce, depuis la sortie de la maternité: solide et saponifié à froid (lien vers article “savon poupette”, qu’on utilise pour les cheveux (tant que ce sont des cheveux de bébés) , visage et corps. Sans parfum, sans huile essentielle, sans rien du tout, que de l’huile végétale bio. D’ailleurs, tant que j’ai allaité je n’ai pas non plus utilisé d’huiles essentielles, nous utilisons donc un seul savon pour Maman et bébé. Minimalisme quand tu nous tiens. 

Une exception, j’avais fabriqué des savons au lait maternel (je vous partagerai la recette et mes astuces très bientôt), donc pendant qu’on les utilisait, on a délaissé les savons SAF! 

La toilette des oreilles

J’utilise un oriculi en bambou. Pas de coton tige jetable. A utiliser bien sur quand bébé est bien calme sinon c’est dangereux. Aucun de mes deux enfants n’a jamais eu de coton tige dans les oreilles et c’est tant mieux. D’une part pour l’aspect écologique mais aussi car il est très déconseillé d’introduire quoi que ce soit dans le conduit auriculaire, tant des bébés que des adultes. 

matériel pour nettoter les oreilles des bébé

Le change de bÉbÉ naturel et minimaliste

Les lingettes

Là aussi, pas question d’utiliser des lingettes jetables. La composition me hérisse les poils, et les déchets que ça génère, n’en parlons pas.

A la maison nous avons donc des lingettes lavables (en éponge de bambou), que j’ai fait faire par une couturière (car ma Maman n’est pas équipée pour coudre ce type de matière). Elles se présentent comme des petits gants de toilette, suffisamment grands pour y glisser 2-3 doigts. Et comme les protections périodiques lavables (lien vers article “dans ma culotte”), il suffit de les mettre à la machine, à 40°C, et le tour est joué. On peut les détacher aussi si on le souhaite mais en fait on s’en fiche un peu qu’elles ne restent pas bien blanches, rappelons nous que ça sert à nettoyer du caca! Sinon le top est de les acheter / faire dans un tissu pas blanc. J’ai une amie qui a fait ça et qui en est ravie!

Quand on n’est pas à la maison, on utilise des carrés de coton jetables. (Hé oui personne n’est parfait !)

Le cas du liniment

Pour Mini Mojo nous utilisons du liniment oléo-calcaire, et pour Poupette… plus rien, seulement de l’eau. Entre les deux enfants, je me suis renseignée plus amplement sur le liniment et j’ai pris la décision d’arrêter. 

En effet, le liniment ne lave pas:

  • il aide à décoller (je ne vous fait pas de dessin) 
  • il ajuste le pH de la peau, mais seulement sur une peau déjà propre

Si on met du liniment directement sur les fesses souillées, on emprisonne les résidus de selles et d’urine sous la couche d’huile d’olive, ce qui laisse tout la place à la prolifération de bactéries et autres champignons, surtout dans un milieu bien humide et chaud comme une couche! 

Nous nettoyons donc uniquement à l’eau. Et double effet kiss cool, avec des lingettes lavables, c’est très facile de tout bien décoller, comme avec un gant de toilette. Et une fois par jour, au bain, nous faisons la toilette du siège avec du savon. 

En pratique? Si votre table à langer est dans votre salle de bain, ne vous prenez pas la tête, passez la lingette sous l’eau au moment du change. Si ça n’est pas le cas, vous pouvez réutiliser un ancien flacon pompe (mais bien propre) avec de l’eau et le laisser près de la table de change, ou bien tout simplement une bouteille d’eau ! Il faut par contre changer l’eau tous les jours. 

le change d'un bébé

Les couches

Vous l’attendiez n’est-ce pas?! Et bien oui, nous sommes en couches lavables!

Pour Mini Mojo: lavable la nuit et les week-ends,et jetables en journée chez la nounou et en déplacement. 

Coté Poupette: lavable toute la journée, même en déplacement, jetable la nuit. En déplacements courts, elle reste en lavable. Pour les déplacements en week-end, vacances etc… si nous avons accès facilement à une machine à laver et de quoi faire sécher, on reste en lavable, sinon on y va en jetable. 

Pour les couches jetables, nous utilisons la marque Tidoo. Initialement nous les avions choisies car elles sont fabriquées en France, et nous les avons gardées car la compo est très bonne (bon ça reste du jetable, ça n’est pas parfait!) et que nous n’avons pas de fuites (contrairement à d’autres marques écologiques). 

Les bobos, fesses rouges, peau sèche : que du naturel

Pour les rougeurs sur les fesses: deux produits magiques à appliquer sur peau propre bien sur

  • Gel d’aloe vera dès les premiers signes (en général ça colle avec une poussée dentaire)
  • Beurre de karité si le gel d’aloe vera ne suffit pas. Comme le beurre de karité est assez difficile à étaler, et encore plus sur une zone irritée, je me suis mise à fabriquer un baume nourrissant solide à base de karité et huile d’amande douce et c’est vraiment génial (je vous ferai un article dessus bientôt). 

Pour les peaux sèches: beurre de karité! De même, j’ai fini par utiliser mon baume nourrissant solide et c’est parfait! 

Produits à utiliser pour la toilettes des bébés

Les accessoires : minimalistes toujours !

  • une paire de ciseaux à ongles, sans chichis, juste à bouts ronds.
  • un thermomètre tout simple (on a essayé les thermomètres frontaux et à chaque fois c’était le stress car la température affichée changeait du tout au tout en deux prises. Et quand on est à 39.5 à 1h du matin, on n’a pas envie de rigoler! Donc un thermomètre rectal, tout bête de pharmacie ou supermarché ça va très bien! et là c’est fiable. 
  • Un mouche-bébé. De même, notre nature minimaliste nous a fait choisir un mouche-bébé manuel tout bête et ça va très bien! Les mouches bébés électriques sont pour nous trop encombrants, consommateurs d’électricité et nécessitent trop de ressources à produire pour nous rendre le même service qu’un simple mouche-bébé dans lequel on aspire. Et je ne parle même pas des économies réalisées là aussi! 

Le bilan ?

Voilà notre routine de soins naturelle et minimaliste.

Je ne peux que vous conseiller de minimiser à fond les produits que vous utilisez pour la peau de bébé. En effet leur peau est extrêmement sensible et poreuse et moins on utilise d’ingrédients, mieux c’est. Les cosmétiques conventionnels, même bio ont une très longue liste d’ingrédients, et personnellement j’applique le principe de précaution, pour mes enfants comme pour moi! 

Le fait de n’utiliser que très peu de produits pour nos enfants nous facilite grandement le quotidien et les déplacements et c’est également une grande source d’économies! 

Et vous, vous utilisez quoi pour la toilette de bébé? Vous êtes passés au naturel?

 

Cet article vous a été utile? Epinglez-le sur Pinterest!
epingle pinterest sur la toilette des bébés

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Morgane, boosteuse de votre écologie familiale

Morgane Mojo, boosteuse de votre transition écologique familiale

Catégories