Les couches lavables: combien ça coûte vraiment?

On se retrouve aujourd’hui pour parler couches lavables. (Encore? hé oui ma brave dame, c’est que ça en intéresse plus d’un!) En effet plusieurs lectrices m’ont contacté à ce sujet, et il est vrai que passer aux couches lavables représente un vrai cap à passer. Au delà de la charge que ça implique, de l’aspect technique etc… on passe tous par la fameuse phase de questionnement autour du prix des couches lavables. Et c’est bien normal.

Oui l’investissement de départ n’est pas négligeable et peut faire peur, mais oui, c’est assez rapidement rentabilisé. En gros le ROI (retour sur investissement) est court, et dans le monde du business, quand le ROI est court, il faut foncer!

Je vais donc partager avec vous les détails de notre équipement, le prix, à partir de quand on rentre dans nos frais etc! Promis on va faire ça facile à lire!

Aloooors, par quoi on commence?

Chez nous on utilise des couches Hamac. Je vous en ai déjà pas mal parlé. Selon moi ce sont les meilleures. Nous n’avons eu aucun souci pour Mini Mojo ou Poupette, elles sont fabriquées en France, pas de gros popotin, ultra pratiques et bien pensées, what else?

Vous pouvez retrouver mes articles précédents sur le sujet:

Et pour comparer, je vais me baser sur les couches jetables Tidoo. En effet, après avoir comparé bon nombre de marques écologiques pendant les premiers mois de Mini Mojo, c’est vraiment cette marque qu’on a sélectionné. Fabriquées en France aussi, zéro fuite etc… again: what else? Pour ce qui est des couches classiques type Pampers, je ne vais pas (ou presque) en parler. Déjà parce que pour les avoir testées malgré moi, en dépannage j’ai détesté (l’odeur, les fesses rouges quasi immédiatement, la texture, …), et puis parce que je considère que quand on en est à s’intéresser aux couches lavables, la plupart du temps, on ne pense même pas à mettre des jetables non écologiques sur les fesses de son enfant (pour le bien de l’enfant et de notre planète).

L’équipement

Pour les lavables, on va se baser sur un équipement taille M (7 à 13kg), TMAC (les couches sont séparables, cela permet d’acheter moins de culottes et de moins les user également car on les lave moins). En partant du principe qu’on s’équipe en matériel neuf. Précision, pour Mini Mojo on avait du neuf et du seconde main, et pour Poupette, de même on a récupéré l’équipement de son frère et on en a acheté plus, en neuf et seconde main. Evidemment je n’ai gardé aucun détail de ce que j’ai acheté et où (YOLO), c’est pour ça que pour faire simple on va tout considérer neuf.

Nous avons:

  • 15 inserts en microfibre de jour (15 x 8€) et 3 de nuit (3x 10€) = 150€
  • 10 nacelles étanches (10 x 15€ = 150€)
  • 7 culottes / prix moyen 25€ (neuf entre 20 et 28€) –> ( 7 x 25€ = 175€)
  • 5 boite de voiles lavables environ ( 5 x 9€ = 45€)

Total = 520€ (pas de panique!)

Avec cette taille de couches, on va grosso modo de 7 mois à 18 mois.

Les prix

Une couche jetable Tidoo = 0,43 cts en moyenne (basé sur la taille 4, celle que l’enfant porte le plus longtemps, et sur un tarif hors promotion), une couche Pampers = 0,30 cts en moyenne (de même taille 4, hors promo).

Notre utilisation

Comme on a une super assistante maternelle qui est très contente d’utiliser des couches lavables, nous n’utilisons des jetables que la nuit, 1 par jour donc. Et de temps en temps quand on se déplace. Et encore, quand on va chez mes parents par exemple, on reste sur notre fonctionnement comme chez nous.

On utilise 6 couches lavables par jour + 1 jetable pour la nuit. En 100% jetable on serait à 6 changes par jours.

Donc entre 7 et 18 mois (11 mois) , à 6 changes par jour, en jetable cela nous couterait 11 x 30 x 6 x 0,43 = 851€

Avec notre utilisation: 850€
520€ de lavables
1 x 30 x 11 = 330€ de jetables (j’ai moyenné à 1 par jour)


Promis j’ai rien bidouillé pour tomber sur des montants aussi similaires.

DONC, si on s’équipe en neuf, on arrive à la rentabilité en 11 mois. C’est déjà pas mal 11 mois.

Mais il y a d’autres paramètres à prendre en compte, qui ne sont pas hyper simples à simuler:

  • Si on réutilise les couches pour un second enfant, c’est rentable direct.
  • Il est assez facile de s’équiper en seconde main
  • Les couches Hamac sont certes les plus chères, mais ce sont aussi celles qui se revendent le mieux. Il est très facile de revendre, et à très bon prix.

Par exemple, pour vous doner un ordre de prix de ce que j’ai acheté d’occasion:

  • Nacelles 7€ (au lieu de 10€ neuf)
  • Culottes 18€ (en très bon état au lieu de 25€ neuf)
  • Absorbants 5€ (au lieu de 8€ neuf)

Vu l’état de mes couches après 1 enfant et demi (on n’a pas encore fini avec Poupette), j’estime pouvoir en tirer sans problème 200€ (en étant très conservatrice), ce qui fait que mon équipement m’aura couté 320€. Et là on devient rentable en un peu plus de 4 mois.

Autrement dit on est large!

Donc oui, les couches lavables, économiquement parlant ça vaut le cout. et ça n’est même pas la peine de se mettre une pression de dingue à ne jamais vouloir utiliser de jetables.

Alors allez y, foncez.

Evidemment, je n’ai repris ici que des données très simple à l’utilisation. Je n’ai pas pris en compte le surcout du aux lessives par exemple. C’est très difficile à estimer car ça varie énormément selon les foyers. Chez nous, nous faisons une machine tous les jours. Si on n’avait pas de couche à laver on en ferait peut être 5 par semaine. Mais chez d’autre a va être complètement différent.

Si vous souhaitez lire une étude plus détaillée sur le sujet, je vous recommande vivement cet article chez Sciensemble. L’article est ultra complet et recense tous les aspects comme le cycle de vie depuis la fabrication et même la charge mentale associée à chaque choix.

Si vous avez des questions sur le sujets des couches lavables, n’hésitez pas à me le poser en commentaire, je serais ravie d’y répondre, ou de produire un nouvel article si besoin!

Cet article vous a plu? N’hésitez pas à le partager sur Pinterest!

Un commentaire sur “Les couches lavables: combien ça coûte vraiment?

  1. Coucou, merci beaucoup pour le petit clin d’œil en fin d’article ! 🙂 Super article, d’ailleurs, court et concis, droit au but 😉
    Nous ne manquerons pas de vous citer lorsque l’occasion se présentera !
    Math et Chloé de Sciencemble

Laisser un commentaire