Less is More, Minsgame 2018, le bilan

Et voilà on est le 31 octobre, le Minsgame de 2018 est terminé chez nous! Alors alors? Et bien contre toute attente c’était même pas dur… Ouep, on a de nouveau viré presque 500 objets de notre maison sans même trouver ça difficile. Je vous raconte? 

Je dis de nouveau car on a déjà fait un Minsgame en novembre 2017, il y a moins d’un an donc. Et bien sur entre temps, on a tout de même fait du tri! Du coup, je pensais que ça serait un peu compliqué sur la fin.

Pour rappel, le but est de sortir de chez soi 1 objet le 1er du mois, 2 objets le 2, et ainsi de suite pour finir par 31 objets le 31… Au début c’est fastoche, s’en est même déstabilisant. On parcourt l’appart à la recherche d’objets à virer et on a l’impression d’en trouver plein, mais on est frustrés car il n’en faut que quelques-uns. Et puis passé le 10 du mois environ, ça se complique. On est fier de soi car on a trouvé 12 objets…et le lendemain il faut en retrouver 13! Mais en fait, petit à petit on avance et on se retrouve le 25 du mois sans avoir trop peiné. Et les 4 derniers jours, il faut trouver une centaine d’objets… Alors on se creuse, et en fait, on finit toujours par trouver! 

On a commencé par la salle de bain, qui avait déjà vu un grand coup de vide l’année dernière. Mais j’ai encore trouvé des flacons, des barrettes, des vieux savons…

Ensuite on est allés du coté de nos armoires, une vraie mine d’or encore une fois. Et pourtant coté dressing on est déjà plutôt minimalistes! On est même pas loin de la garde robe capsule Mr Mojo et moi. Mais cette année on est allés chercher dans les tiroirs à sous vêtements, dans la pile de pyjamas ou de vêtements « pour la maison ». Il y a toujours beaucoup trop de  chaussettes par rapport à ce qu’on utilise vraiment, un ancien maillot de bain « oula beaucoup trop échancré, c’est plus de mon âge », des t-shirts et autres articles de sport qu’on a gagnés sur des événements, des anciennes sandales qu’on garde « au cas où » alors qu’on en a racheté une (ou plusieurs) paire, des ceintures, des chaussettes « pour avoir chaud » (mais est-ce qu’on a besoin de plus d’une ou deux paires de chaussettes cocooning? je ne sais pas vous mais nous des soirées cocooning on n’en a pas tant que ça, et quand ça arrive, on ne pense jamais à sortir nos chaussettes dédiées qui dorment au placard…).

Ca nous a amenés jusqu’au 15 du mois.

Ensuite, on a fait sans réelle méthode , on regroupait tout ce qui nous venait en un tas jusqu’à atteindre le nombre du jour. Des verres à bière tous différents qui viennent d’on ne sait plus où, des trucs qui nous ont servi avant mais qu’on n’aime plus et qui sont abîmés, ….

Et puis un jour j’ai ouvert une autre boite de pandore… le placard de la buanderie où on range nos déguisements. Je n’aime pas me déguiser… Et puis des soirées déguisées avant d’avoir des enfants ça n’arrivait que très rarement alors maintenant… Zou, un truc en plumes souvenir de mon EVJF, une veste à paillettes (achat erreur quand je cherchais une veste pour mon mariage), les colliers hawaïens etc… Pour finir par arriver au sac « trésor » de Mr Mojo… ce sac, j’ai tenté de le négocier tous les ans depuis 8 ans… il contient tous ses déguisements de soirées mémorables (les déguisements ou les soirées? ), la blouse qu’il portait à l’école quand on s’est rencontrés, ses T-shirts de BDE… cette année il a enfin été d’accord pour les virer! (Youpiiiiii) et ça a donc fait pas mal d’objets.

Après on est allés dans notre bibliothèque. On a dit bye bye à pas mal de livres qu’on considérait inutiles et à des piles de magazines. Et puis tant qu’on était dans le salon, j’ai viré deux plaids (rassurez vous il m’en reste au moins 3)!

On a aussi fait un grand tri dans nos draps. Depuis qu’on a changé de lit (le 160 c’est la vie!) on a « que deux parures » à la bonne taille. Et en fait ça suffit largement. Mais du coup on devait avoir au moins 5 parures pour notre chambre d’amis… beaucoup trop! Zou on a tout viré pour qu’il n’en reste que deux pour ce lit d’appoint.

Sur la fin, j’ai eu un moment de doute, du style « bon là par sur qu’on arrive au bout, mais au moins on aura fait pas mal d’efforts »… Mr Mojo était d’accord. Et puis un dimanche, on s’est pris une dernière motivation et là on a explosé les scores.

Le placard à bricolage et à loisirs, les vieux outils à vélo, la « boite à câbles », il y avait là dedans pas mal de choses qu’on n’aurait même plus pu utiliser si on avait voulu, zou! Zou aussi les raquettes , ballon, nattes de plage pas utilisés depuis des années. Des lampes de poche dont les piles n’ont pas été retirées et qui ont donc fondu dedans…

Un petit tour dans la cuisine, voilà une cocotte minute récupérée dans la famille il y a 8 ans, utilisée 2 fois puis plus jamais, une pile d’assiettes qui date d’avant l’enfance de Mr Mojo mais qu’on gardait « pour quand on est nombreux ». Déjà on n’est pas nombreux souvent, et quand c’est le cas on trouve toujours une autre solution puisqu’on avait oublié ces assiettes. CQFD ciao les assiettes! Quelques bocaux en trop, une boite de couverts moches…

Bref, vous voyez quoi!

Donc voilà comment on en est arrivés à boucler ce Minsgame à 31 jours (bah oui c’est plus dur qu’à 30 jours) sans même se creuser vraiment et se challenger pour se séparer de certaines choses.

Mais qu’est ce que ça fait du bien! En plus on a réussi cette fois à tout évacuer dans la foulée, rien ne stagne en attendant qu’on ait le temps. Donc  on bénéficie tout de suite de l’effet gain d’espace, dans nos têtes et chez nous!

Et quand on remplit toute une voiture avec le contenu du minsgame (et encore, une partie avait déjà été évacuée au fur et à mesure), on se rend compte de la montagne de choses inutiles qui nous pollue au quotidien…

Je parie qu’on lisant tout ça, vous visualisez les mêmes choses chez vous, non? Qu’est ce qui vous retient de vous en débarrasser? Pas grand chose? La flemme? Votre conjoint? La famille? Les objets souvenirs?

Surtout à cette période de l’année où on est souvent un peu moroses, je vous conseille vraiment de faire le grand tri chez vous. Le Minsgame est vraiment une bonne option pour se motiver en douceur, car ça va crescendo, et qu’on est pas obligés de bloquer une journée pour ne faire que ça.

En décembre ça n’est peut être pas un bon plan, car on autre chose à penser et puis avec les fêtes en fin de mois, c’est un peu l’échec assuré! Mais novembre, janvier ou février (28 jours, un peu de la triche quand même!) sont des mois tout à fait appropriés.

De notre coté, on va pouvoir maintenant bien profiter de tout l’espace gagné et de plus de sérénité. Je n’ai plus cette sensation de toujours  devoir déplacer quelque chose pour prendre ce que je cherche dans un placard et ça fait du biiiien!

Et vous, vous en êtes où du grand tri? Ca vous donne envie de vous y (re)mettre?

2 réflexions sur “Less is More, Minsgame 2018, le bilan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s