le zéro déchet dans la vraie vie épisode 3, au bureau

Previously dans la série du zéro déchet dans la vraie vie:
Episode 1: les courses au supermarché
Episode2 : les couches lavables 

Parlons aujourd’hui d’une activité de « vrais gens », le travail. Au bureau, là où il faut composer avec des règles d’entreprise (qu’on approuve, ou pas), des collègues, etc… Bien souvent, on a plein de belles valeurs à la maison, on fait super attention à ce qu’on achète, on mange bio, on trie ses déchets, etc… et puis pouf, au travail, plus rien n’existe. Alors aujourd’hui on va voir qu’avec de petits gestes, on peut tout de même tenter de garder ses belles valeurs au travail. 

Commençons par la pause café. Haaaalala quelle horreur la quantité de déchets générée par chacun juste pour ses cafés quotidiens, pris à la machine. Le gobelet, la touillette, le sachet de sucre, et selon les machines, la dosette. J’ai adopté une habitude il y a environ 2 ans, j’utilise une petite tasse espresso, en porcelaine. Elle est hyper kitsch, je l’ai dégotée chez mes parents, elle date de l’époque où ma maman commandait chez la blanche porte. Vous savez ceux qui nous envoient toujours plus de cadeaux (moches et inutiles) que d’articles réellement commandés. Voilà, donc j’ai une tasse très kitsh, du coup je ne passe pas inaperçue avec. C’est cool, ça me permet de glisser subtilement (ou pas) qu’au moins avec ça, je n’utilise pas de gobelet plastique jetable. A bon entendeur. Comme je sucre mon café, j’ai également une petite cuillère (« ooooh elle est trop mignonne ta cuillère » bref…). C’est pas compliqué, après mon café du matin (je n’en bois qu’un par jour) , je passe tasse et cuillère sous l’eau et on n’en parle plus jusqu’au lendemain. Mais comme je sucre mon café donc, pas question d’utiliser une dosette de sucre en papier. J’ai donc dans mon bureau un pot à confiture plein de petits sucres. Tous les 2 mois environ je le rapporte chez moi, pour le remplir. Fastoche. Bon, si vous prenez votre café dans les machines automatiques, c’est top, il n’y a plus de déchet. Mais personnellement je trouve ces cafés dégueus, autant ne pas en boire de mon point de vue. Mais j’ai quand même besoin de mon expresso matinal. Alors j’utilise une machine Nespresso…oui j’ai honte (un peu). Et donc il reste toujours la dosette. Voilà, personne n’est parfait. Et je préfère me concentrer sur les déchets évités!
Si vous buvez du thé, c’est fastoche aussi. Un bocal de thé en vrac dans le bureau, une boule à thé, et le tour est joué. Certes c’est un chouilla plus de logistique pour jeter le thé proprement, mais quand on veut… on peut!

Passons maintenant aux fringales. Que celui ou celle qui n’a jamais craqué au distributeur me jette le premier kinder Bueno. Pour éviter cela, il y a la première technique qui consiste à oublier l’envie (en buvant un verre d’eau, en allant faire un tour). Sinon, il y a la technique « j’apporte mon petit goûter ». Comme à l’école. Sauf que le principe c’est de ne pas apporter des petits écoliers emballés deux par deux. Alors on prend un sac en tissu ou une boite de conservation et on apporte des biscuits, des amandes, un fruit etc… Ca sera meilleur pour la planète et pour votre santé! L’avantage, c’est qu’une pomme, une bananes, deux clémentines, ça n’est vraiment pas compliqué à transporter. Souvent, j’oublie d’en apporter depuis chez moi, alors je les prends à la cantine le midi. 

Ha et j’oubliais, dans la journée il faut boire! De l’eau, pas que du café. Mais pas dans des gobelets en plastique. Au mieux dans une bouteille réutilisable (en inox, en verre etc…) ou dans une tasse, au pire dans une bouteille en plastique (si vraiment on n’a pas pu y échapper) qu’on réutilise beaucoup beaucoup. Dans mon entreprise il y a des fontaines partout avec des distributeurs de gobelets. et ça m’horripile de voir mes collègues passer à coté de la fontaine, se servir un verre d’eau, le boire d’une traite et jeter le verre vide immédiatement. Je pense au prix de ce gobelet en termes de ressources énergétiques pour le fabriquer et le recycler (dans le meilleur des cas) par rapport au temps d’utilisation. 

Ensuite parmi les grosses sources de déchets, il y a bien sur le papier, et les impressions. Alors là dessus, je ne vais pas être novatrice: n’imprimez que le minimum. Ce dont vous avez vraiment besoin. Posez vous la question « est-ce que j’en ai vraiment besoin ». Et si oui, on pense au recto verso! Pour ce qui a été imprimé et qui ne sert plus, on pense à le réutiliser en brouillon, pense bête, feuille pour les dessins des enfants, etc…

De même, évitez les post-its. Je sais c’est hyper pratique, j’en utilise aussi. Mais du coup j’essaie de les garder planqués dans mon tiroir. Et ça marche, comme je ne les vois pas, je note ailleurs. J’utilise l’appli des post-its sur windows, ou alors une page note pad (et je les sauvegarde toutes au même endroit), ou un brouillon de mail. Ou alors je note au dos d’une feuille imprimée! Je vous laisse imaginer ma tête le jour où un collègue a voulu me faire une blague et m’a répété le même message 25 fois, sur 25 post-its identiques (car j’oubliais tout le temps) et les a tous collés sur mon ordinateur. Depuis, dans l’open space tout le monde sait qu’il ne faut pas trop me chauffer avec les post-its!

Enfin, il y a le nettoyage du bureau. Si comme moi, c’est à vous de le faire, je vous conseille vivement d’avoir un chiffon en microfibre dans votre tiroir. Ca absorbe très bien la poussière. Et je le ramène chez moi tous les 3-4 mois, un tour à la machine à laver et le tour est joué. Ca évite de nombreuses lingettes jetables.

4 réflexions sur “le zéro déchet dans la vraie vie épisode 3, au bureau

  1. Marine dit :

    Merci pour ce petit post. Je suis bien d’accord avec tout ce que tu dis. J’ai du mal a accepter que les collègues ou amis ne voient pas les choses de la même façon. Ça me fait bouillir à l’intérieur, alors des fois j’essaie de glisser un petit mot par ci par là. La tonne de déchets généré par ceux qui vont s’acheter des sandwichs le midi :le sandwich emballé, le petit dessert qui va avec, emballé et puis le café dans son petit gobelet en carton. Tout les midis… (Petite parenthèse, au royaume uni c’est affolant la taille du rayon sandwich dans les supermarché, et supérette. Les sandwichs c’est une passion ici). Mais de temps en temps on a des surprises: après quatre ans à acheter des café à emporter tous les jours une de mes amies est arrivé récemment toute fière avec son petit mug étanche réutilisable (bon soit en plastique, PE ou autre, mais réutilisable!). Bon tout n’est pas perdu mais ça prend du temps. Dans tout les cas merci de partager tout ça, les petits trucs de la vie de tous les jours c’est super inspirant!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s