Courir à la pause déjeuner, les avantages

Coucou!
Je reviens aujourd’hui pour vos parler course à pied… Mais non ne partez pas! En fait mon truc c’est la course à pied, mais si votre truc à vous c’est un autre sport, y’a pas de problème, on va s’entendre! Aujourd’hui je voudrais partager avec vous les avantages qu’il y a à faire du sport entre midi et deux, et notamment à aller courir. On va le voir, certains bénéfices sont assez évidents, alors que pour d’autres, c’est plus subtil!Gagner du temps
Depuis que je suis Maman, c’est une évidence, si je veux courir régulièrement et progresser, il faut que je trouve du temps dans ma journée de travail. Le soir et le matin c’est possible évidemment, mais c’est nettement plus compliqué. Et en hiver, il fait nuit, ce qui n’aide pas du tout à laisser sa petite famille et sortir dans le froid! Mais il n’y a pas besoin d’être Maman pour apprécier le gain de temps que ça représente. Avant ma grossesse je le faisais déjà et je trouvais ça génial. Le soir, je pouvais faire autre chose, cuisiner, lire, regarder un film, etc… Bon en été ça ne marche pas, en tout cas pour les sports d’extérieur, il fait beauuuucoup trop chaud!

Prendre l’air / Voir la lumière
En hiver notamment, on a fortement tendance à ne pas voir la lumière du jour: quand on arrive au travail le matin, il fait nuit, et quand on en repart le soir, il fait déjà nuit aussi. Si on ajoute à cela les trajets domicile travail qui contiennent parfois très peu de marche, on se retrouve vite à avoir passé la journée sans bouger et sans avoir vu la lumière du jour. Et là bonjour le blues de l’hiver. Plutôt que de se ruiner dans des lampes de luminothérapie et autres vitamines et compléments alimentaires, hop on chausse ses baskets et on prend l’air et la lumière. Ca fait un bien fou! C’est anti -déprime je vous l’assure. Faire une marche digestive fonctionne aussi hein.

Décompresser
Ca change les idées. Qu’on y aille seule ou avec quelqu’un qui a besoin de parler, ou justement avec quelqu’un pour nous écouter vider notre sac, on revient toujours avec l’esprit plus léger. Par exemple, il m’est arrivé d’avoir des fins de matinées tendues, de partir courir et donc de décompresser, relativiser et de rentrer avec le sourire. Et après le déjeuner de recroiser la personne avec qui ça avait chauffé le matin. Et bien ça marche à tous les coups: la personne est encore tendue alors que moi je suis zen et je suis passée à autre chose. Prête à repartir sur de bonnes bases. 

Etre plus productif / créatif
Quand je cours, surtout si je n’écoute rien dans mes écouteurs, mon cerveau fonctionne à plein régime. Au début ça part dans tous les sens, comme si je devais « ranger » mes pensées. Et au fur et à mesure que les kilomètres défilent, le fux de mes pensées se calme. Parfois je réfléchis vraiment et d’autres fois je laisse mes pensées défiler, comme une méditation. Presque à chaque fois je trouve plein de solutions à des problématiques du travail, ou bien de ma vie perso. J’ai des idées pour le blog, des idées de projets à donner à des collaborateurs. Je pense en dehors de la boite « think outside the box » (c’est toujours plus cool en anglais). Tout me parait limpide alors que je ne trouvais pas d’issue quelques heures auparavant. Le problème que je n’ai pas encore résolu c’est qu’une fois sortie de la douche, j’ai oublié les 3/4 des trucs révolutionnaires qui devaient tout changer auxquels j’avais pensé!

Rencontrer des gens
Au boulot, surtout dans les grandes entreprise il me semble, on a tendance à fréquenter toujours les mêmes personnes. On peut parfois penser qu’on a rien en commun avec quelqu’un, à priori. Et puis en fait, une fois qu’on s’est croisé en legging moulant au détour d’un sentier, tout rouge car au milieu d’un fractionné, on voit les choses différemment. Au début, quand je revenais de courir, je m’installais seule à la cantine. Et puis au fur et à mesure, soit j’ai osé m’installer avec d’autres personnes, ou alors ce sont d’autres personnes qui se sont installées avec moi. Des gens avec qui je ne travaille même pas, que je ne connaissais parfois que de nom ou même pas. Et du coup, on papote, on se demande ce que chacun fait comme métier, on échange des infos, des bon plans etc… On parle boulot au début et puis ensuite, on parle plus de soi, de sa vie en dehors, on apprend à se connaitre. Et finalement maintenant je connais beaucoup plus de monde. Et le midi, après le sport, c’est hyper rare que je mange toute seule! J’ai agrandi mon réseau dans l’entreprise sans effort! Sauf l’effort de faire du sport!

Se challenger / sortir de sa zone de confort
Alors ça c’est vraiment chouette. Je vous en parlais déjà . Le sport à la pause déjeuner m’a permis de faire plein de choses que je ne faisais pas avant, ou que je n’osais pas faire. En allant courir, je suis tombée sur un collègue qui partait au yoga, et maintenant je fais aussi du yoga. Dans les vestiaires je me suis plusieurs fois laissée embarquer par d’autres pour: du fractionné (alors que j’avais initialement pas envie de me forcer), un run à une allure bien plus rapide que mon allure habituelle (mais j’ai tenu le coup, donc finalement j’en étais capable), un parcours que je ne connaissais pas car je n’osais pas changer de mes habitudes bien réglées, etc… Bon et puis c’est aussi arrivé que ça soit moi qui embarque quelqu’un bien sur! 

Passer pour un.e super.e héro.ine
Héhé, ça c’est le double effet kiss cool. J’ai régulièrement des remarques du type « on te voit souvent partir courir, ohlala t’es courageuse, moi j’arrive pas à me motiver ». Ou bien « Je t’ai vu partir toute à l’heure, avec cette météo, je sais pas comment tu as fait, mois je suis resté au chaud » etc… Ca ne sert à rien, mais ça fait toujours plaisir! Hé oui la motivation pour se bouger est parfois difficile à trouver. Très souvent, une fois les baskets au pieds ou après 1km, la motivation est retrouvée et on est bien content d’y être allé. Mais parfois c’est dur tout du long, et une remarque / un compliment de ce type, ça fait du bien. 

Voilà, j’espère vous avoir donné envie d’emporter votre sac avec vous le matin, ça en vaut vraiment la peine. Si vous en avez la possibilité (on arrête les fausses excuses hein!), vraiment allez-y ça vous changera la vie! Ca vous donnera le mojo pour le reste de la journée, de la semaine, du mois, etc… 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s