La rentrée ou la reprise des habitudes

Cette semaine c’était la rentrée. Pour mini Mojo d’abord, on a commencé par 3 jours d’adaptation chez la nounou. Et à partir du quatrième jour, c’est parti mon kiki, j’ai repris le travail (après 7 mois d’arrêt), et mini Mojo a fait sa première journée complète.

L’adaptation de mini Mojo s’est très bien passée.  Il m’a impressionnée par sa capacité d’adaptation. Je le connaissais imperturbable et très adaptable, mais là… waouh !

Les deux premiers matins, je l’ai malheureusement déposé à l’heure où il n’avait qu’une envie : partir pour la sieste. Donc forcément arriver dans des bras inconnus, avec 3 autres enfants de 18 mois qui jouent et sont tout excités de voir enfin arriver le bébé… ça ne lui a pas trop plu ! Je l’ai donc laissé alors qu’il pleurait. Il faut savoir que mini Mojo ne pleure presque pas, c’était donc assez difficile pour mon cœur de Maman de l’entendre pleurer depuis l’ascenseur, même si je savais que ça allait vite se calmer, dès qu’il serait au calme dans un lit. Et ça n’a pas loupé, il a dormi comme un bienheureux ! Et au réveil de ses siestes, il a aussi super bien mangé. Parfait quoi. Ca a juste coincé un peu le deuxième jour où la nounou n’a pas pu le ramener dans le salon avec les 3 grands, impossible, il se mettait à pleurer (il est très sensible à son environnement).

Du coup, on en a discuté et le lendemain au lieu de ne faire qu’une après midi (pendant laquelle de toute façon les 3 autres dorment la majorité du temps), on a fait une petite journée 9h-16h ; comme ça il est arrivé nourri mais pas encore fatigué, donc disposé à rencontrer les 3 copains. Et bingo, ça a marché, il a inondé tout le monde de ses sourires toute la journée. A la fin du troisième jour, j’étais donc parfaitement sereine : la nounou, ça va bien se passer. Il ne me restait plus qu’à faire ma rentrée. Avec le cœur léger concernant mon bébé, donc 80% du boulot quoi !

Nous voilà donc le jeudi, la première vraie journée pour tout le monde. Réveil des parents à 6h30 c’est parti. 7h25 réveil du mini (je déteste faire ça, on ne réveille pas un bébé qui dort !) et à 7h45 il était chez sa nounou, tout sourire, prêt à prendre son petit déjeuner, et moi prête à partir au boulot.

J’y suis allée sans appréhension, contente de retrouver mes collègues.

Et à ma grande surprise, c’est comme si je n’étais jamais partie. Les gestes, le rythme de mes pas, l’ordre de mes actions, tout est revenu immédiatement. Faire la bise à chacun, dans le même ordre. Mes cheveux dans leurs yeux, comme avant. Le badge rangé dans la même poche. Retrouver ma tasse à café, ma cuillère et mon petit pot à sucre. Retrouver mon verre pour les allers retours réguliers à la fontaine à eau. Appuyer sur les mêmes boutons, un mélange d’eau froide et d’eau tempérée sinon c’est trop tiède, ou alors trop froid. J’ai retrouvé mon mot de passe directement, et mes réflexes aussi. Tout de suite je savais où cliquer, tous les automatismes étaient de nouveau là. L’habillage et déshabillage pour aller dans l’usine (un peu comme Zidane qui mettait ses chaussettes « la gauche d’abord »). Retrouver mes machines, j’aurais pu y aller les yeux fermés. Appuyer sur les mêmes boutons, faire les mêmes vérifications. Sans réfléchir, comme « d’habitude ». Dans l’après midi j’étais déjà dans les discussions techniques et dans les détails, je me souvenais de tout ce que j’avais laissé en plan lors de mon arrêt du jour au lendemain en janvier… je me fatigue. Pourquoi mais pourquoi je me souviens aussi bien de tout ça après 7 mois. On dit que nos bébés sont des êtres d’habitudes, et j’ai remarqué que c’est très vrai. Mais alors nous les adultes, est-ce qu’on n’est pas encore pire ?

On m’a (beaucoup) dit qu’avec tous les changements qui arrivent en ce moment, on va traverser une période difficile avec mini Mojo. Et bien pour l’instant, on touche du bois, mais tout baigne !

Il gloutonne ses purées de légumes (30g ne nous emballons pas non plus) chez la nounou
Il roupille chez la nounou
Il mange plutôt bien aussi à la maison
Il n’a pas changé de rythme le soir, toujours au lit vers 20h, endormi à 20h15.
Il se réveille toujours vers 3h la nuit, vite rendormi
Il se marre toujours autant

Certes les deux premiers jours, il ne me regardait pas quand j’arrivais chez la nounou, il lui souriait à elle mais pas à moi. Il ne me regardait dans les yeux qu’au bout d’une grosse heure. Aie. Mais je m’y étais préparée. J’avais déjà été confrontée à ça lors de mon hospitalisation fin Juin.  Ca m’avait fait souffrir, mais ma sage femme voyait les choses différemment. Elle m’avait dit « c’est bien, ça veut dire qu’il capte qu’il se passe quelque chose, il n’est pas passif ». Donc je me suis souvenue de ça, et j’ai patienté pour qu’il me regarde et me fasse des sourires à nouveau. Ca n’a pas été trop long.

Par contre, j’ai bien compris qu’entre 18h et 20h, ça ne va plus être comme avant ! Pour les bons petits plats préparés tranquillement en prenant l’apéro… c’est non ! Mais avec une bonne organisation en amont (l’organisation c’est ma passion), ça va le faire super bien. Hier soir(avec zéro organisation en amont), c’était pizza maison ultra rapide (je vous partagerai la recette très bientôt), et comme j’avais fait cuire des brocolis pour mettre sur ces pizzas, j’en ai fait plus, et hop nous voilà avec 4 repas pour mini Mojo déjà prêts. Youpi !

A 20h15, on était donc en amoureux dans la cuisine avec un verre de rosé, en train de garnir nos pizzas, de bidouiller le nutribaby (première purée mixée par Mr Mojo!) et de débriefer nos journées. Que demander de plus ? Que ça dure !

Bref, la rentrée s’est bien passée, mais vivement le week end qu’on puisse profiter de notre Mojo tous les 3!

Et vous, comment ça s’est passé la reprise du travail après bébé?

2 réflexions sur “La rentrée ou la reprise des habitudes

  1. Polo dit :

    Ah le fameux 18/20h c’est les 2h de la journée qui peuvent te vider 95% de ton énergie. Comme tu dis c’est une question d’organisation.
    Avec un ça va, 2 je te raconte pas.
    Si je n’avais pas Maud qui m’anticipe les repas des gars, les soirs où je suis seul avec les deux ça serait juste ingérable : récupérer les gars à 18h30 chez la nounou, le temps d’arriver 18h50, 2 bains 19h15, 1 repas et un premier au lit 19h40, la suite du repas de n°2 rigoler, discuter, pipi, les dents, une histoire et au lit. Ben là si c’est 20h15 ben j’ai le droit de m’ouvrir une bière car franchement j’ai grave assuré !
    Mais si j’avais en plus à préparer le repas, ben assurément les deux seraient couchés trop tard et les matins seraient bien trop compliqués pour eux.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s