Mojo et Baby blues

On m’avait prévenue, et j’étais sure que je n’y échapperai pas… banco! Le baby blues! Je me connais et je savais que j’avais un bon potentiel pour le subir, car j’ai un peu de mal à gérer les montagnes russes d’émotions.

Pour moi ça a été en 3 temps, crescendo…

A la maternité, le baby blues facile.
J’alternais entre euphorie et crises de larmes. Tout allait bien, j’étais heureuse, mon bébé était le plus beau, en super santé, il ne pleurait pas… et puis pouf à la moindre contrariété, je ne savais plus gérer. Mais attention, quand je dis contrariété, même les détails me faisaient pleurer!
L’aide soignante qui me reprend mon plateau en me laissant sèchement mon dessert que je n’avais pas eu le temps de manger… crise de larmes.
La pédiatre et son manque de tact légendaire « il est jaune votre bébé vous voyez bien? Bon bah il a la jaunisse » ou alors « je n’ai pas de problème avec le fait qu’il ai perdu 20 grammes, tant que vous trouvez une explication » … grosses crises de larmes!

A la maison, les questions existentielles. 
Pendant quelques jours j’ai continué à passer du rire aux larmes sans vraiment de raison, et puis j’ai fini par me stabiliser. Mais, j’ai commencé à avoir des épisodes d’idées noires, avec des larmes bien sur. Je me demandais pourquoi on avait fait la bêtise de faire un bébé, j’avais peur de perdre notre relation avec mon mari, peur de ne pas aimer mon fils et qu’il ne m’aime pas non plus, qu’il aime mon mari et ma mère plus que moi, … A coté de ça tout allait toujours super bien, bébé en pleine forme qui mange et qui dort… comme quoi ça n’est pas lié!

Au bout de 8-10 semaines, je me cherche.
Les idées noires se sont estompées petit à petit, pour laisser la place à des crises de larmes plus rares. Ca me prenait un peu n’importe quand. Je me cherchais, je ne savais plus comment être la nouvelle Morgane. Celle qui est maman mais qui doit aussi rester femme et épouse. Celle qui ne reprend pas le travail tout de suite. Celle qui n’a plus d’activité « à elle ».
J’adore rester avec mon bébé, et quand je reprendrai le travail il aura 5 mois. C’est un choix qu’on a fait avec Monsieur Mojo et qu’on ne regrette absolument pas. Mais il a fallu que je m’habitue, moi l’hyperactive… je m’ennuyais intellectuellement. Et puis j’ai eu beaucoup de mal à rester seule, à ne pas parler à d’autres adultes. Alors j’ai pris les choses en main et j’ai contacté des copines ou d’autres maman rencontrées chez la sage femme, en cours de préparation à l’accouchement, etc… pour  se retrouver et papoter. Ca m’a fait un bien fou (et à elles aussi!) et ça a très vite été mieux.

Et maintenant? 
Mini Mojo va avoir 4 mois et je pense que tout ça est derrière moi! Je suis heureuse de ma situation, et surtout je profite à fond des derniers temps avec mon bébé avant de reprendre le travail. Monsieur Mojo est souvent là car il a pris beaucoup de vacances cet été alors nous passons beaucoup de temps tous les 3. Quand il travaille je vais souvent chez mes parents comme ça mini Mojo et ses grands parents profitent les uns des autres, ça me repose et me permet de passer du temps avec des adultes! Tout le monde y gagne.  J’ai trouvé un certain équilibre (qu’il faut travailler tous les jours) entre mes 3 vies (maman, épouse et femme), et j’espère arriver à le maintenir sur le long terme.

Voilà pour mon baby blues. Je me serais bien contentée de l’étape 1 à la maternité, passer du rire aux larmes pour rien c’était marrant à coté de ce qui est arrivé après. Mais c’est la vie et ça m’a surement aidé à me poser des questions qui m’ont fait avancer sur moi même, c’est comme ça qu’on continue à grandir!

J’ai retrouvé mon Mojo. On a tous les 3 le Mojo maintenant, et rien ne peut arrêter la fine équipe que nous formons.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s